Livres/BD/Mangas

Les voyages de Jules

Mer porteuse...
De Emmanuel Lepage, Sophie Michel et René Follet
Ed. Daniel Maghen 170 p. 35 €

Lu / Vu par

Bertrand Devevey
Publié le 10 juin . 2019

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Les voyages de Jules forment le 3eme et probablement dernier volet du parcours d'un jeune peintre imaginaire, Jules Toulet, à la fin du XIXème siècle. Après nous avoir fait découvrir un premier carnet de voyage dédié à Anna, sa muse, qu'il accompagne sur les mers du Globe, après nous avoir raconté dans Les voyages d'Ulysse, la quête d'une jeune femme pour retrouver les toiles d'un peintre spécialiste de l'antiquité, Les Voyages de Jules nous font découvrir le carnet intime de Jules Toulet. 

Fait de textes manuscrits et de très nombreux dessins inspirés pas ses souvenirs, ce roman graphique nous fait découvrir les liens esquissés dans les deux premiers voyages, avec Anna dont il est secrètement amoureux, et avec Ammôn Kasacz, ce peintre prodige qui fut son maitre.

Points forts

  • 1. Comme les deux premiers voyages, ce roman graphique se distingue par des mises en scènes et en couleurs magnifiques - à la fois réalistes et poétiques. L'univers de la marine à voile du XIXème siècle est restitué dans des dessins somptueux, des grands formats, des esquisses...
  • 2. Comme les deux précédents voyages, l'édition est très réussie, avec une mise en page et un papier qui magnifient les dessins - les œuvres devrait on dire !
  • 3. Pour le lecteur complice, un très beau voyage où se mélangent les esquisses du peintre, les dessins illustratifs, et des mises en image, souvent sur double page, de scènes mythiques de l'Odyssée, du Viel homme et la mer, de Moby Dick, de Robinson Crusoé, des Aventures de Gordon Pym, de Pécheurs d'Islande et de nombreux autres romans héroïques exaltant les relations de l'homme avec la mer.

Points faibles

  • Voila un bien triste aveu : le texte est abondant et peut paraitre ennuyeux à ceux qui n'ont n'a pas lu les deux premières aventures. Bien sûr, il s'agit d'un journal intime ; il ne prétend pas bouleverser les esprits. Pour autant, il décevra sans doute un peu celles et ceux qui découvriront Ces Voyages par la fenêtre de Jules.

En deux mots ...

Pour les amateurs de Lepage (et de ses complices), ce nouveau voyage confirme, s'il était besoin, l'incroyable talent de ce dessinateur. Ce troisième volume n'est pas à proprement parler une bande dessinée, mais bien un carnet de voyage, un peu à l'image des belles réalisations du navigateur Titouan Lamazou. C'est aussi un carnet intime dont l'essence ne peut être comprise sans passer par les deux premiers voyages réalisés par le trio. Pour cette raison, l'appréciation globale de l'ouvrage est contenue à "Bon". Naturellement, ce point faible invite à se jeter sur Les voyages d'Anna et Les voyages d'Ulysse, absolument remarquables sur les plans conjugués du scénario, de la scénographie et du dessin. Amoureu(ses)x de la mer et des aventures de papier, vous voilà prévenu(e)s...

Une illustration

L'auteur

Emmanuel Lepage, René Follet et Sophie Michel ne sont pas sans rappeler les trois personnages principaux de ces Voyages. Leur complicité et la complémentarité des dessinateurs (Lepage et Follet) et scénaristes (Lepage, Follet et Michel) leur valent en 2017  le Grand prix de la critique de l'association  des critiques er des journalistes de bande dessinée.

Breton, Emmanuel Lepage est illustrateur, coloriste et scénariste de bandes dessinées. Architecte de formation, il a croisé Fournier, Franquin, Pierre Joubert et quelques autres grands nom de la BD. Ouest France publie ses premiers dessins en 1982, il a alors 16 ans ! Un tour du monde laissera des traces dans ses plumes et ses crayons. Auteur de nombreux albums, il a reçu de nombreux prix, dont le prix France info en 2015 pour La lune est blanche, qui raconte une expédition en Antarctique. Ar-men, l'histoire d'un phare mythique de Bretagne, publié en 2017, a fait l'objet d'une chronique sur Culture-Tops. Son travail a fait, et fait l'objet d'expositions à travers le monde.

Sophie Michel, bretonne aussi, est professeur de français avant d'être scénariste de bandes dessinées. Elle signe les scénarii de Oh les filles, illustrés par Emmanuel Lepage.

René Follet est un "vieux de la vielle" ! Illustrateur de bandes dessinées, de nationalité belge, il collabore à Tintin et Spirou, et sera un auteur mémorable des "Belles histoires de l'Oncle Paul" - les amateurs apprécieront... Il collabore aussi à de nombreux autres albums et autres travaux graphiques et scénaristiques. Bien qu'assez peu connu en France, il a reçu, aussi, de nombreux prix.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.