Livres/BD/Mangas

Summer

Une certaine bourgeoisie, entre charme discret et secrets jalousement préservés
De Monica Sabolo
Editions JC Lattes - 320 pages

Lu / Vu par

Anne-Marie Joire-Noulens
Publié le 18 juil . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Summer, jeune fille superbe d'une vingtaine d'années, menant une vie de rêve en Suisse, disparaît tout à coup, au cours d'un pique-nique sur les bords du lac Léman. Son jeune frère (14 ans à l'époque) ne se remet pas de ce traumatisme et vingt cinq ans après, nous fait revivre avec lui cette recherche de sa soeur, cette quête d'indices, ses colères devant son impuissance, ses peurs, ses découvertes, avec l'aide d'un psychiatre et d'incessants retours en arrière. Arrivera-t-il à faire surgir la vérité dans cette famille figée dans un silence dicté par les conventions et l'appartenance à un monde dans lequel tout doit être lisse ?

Points forts

- Cet ouvrage est une hymne à l'eau : tout est aquatique. Les descriptions, le lac, la pelouse spongieuse, l'air humide, la bruine, la lune "aquatique", l'éther. Les vocables utilisés : la nage, on flotte, on tangue, le roulis, les nageoires, l'abordage, c'est limpide, on se dissout littéralement dans l'eau, omniprésente.

- Tout cet opus est bercé de poésie, magnifiée par de belles tournures de phrases et une jolie musicalité des mots.

- La recherche de la soeur est très bien rendue avec l'alternance des hauts et des bas, les espoirs et les défaites de ce frère émouvant dans toutes ses faiblesses et qui a tant de mal à exister, son immobilisme et ses coups d'éclat. On passe du rêve à la réalité en permanence, du rationnel à l'irrationnel; ce mouvement de balancier perpétuel est renforcé par l'écriture sous formes de paragraphes courts.

Points faibles

De l'exercice, combien périlleux, de faire coexister une enquête criminelle et la poésie, résulte une lenteur de l'intrigue qui s'efface devant la poésie et l'élégance. 

En deux mots ...

On observe ici les méfaits conjugués de l'absence, des mensonges et des non-dits, aussi ravageurs les uns que les autres. Ce frère, anti-héros si attachant, qui a enfoui au tréfonds de lui-même les clefs de l'énigme, bien conforté dans ce domaine par une famille dont le maître didact est : "pas de vagues". Toujours l'eau...

Un extrait

N'oublions pas que nous sommes en Suisse :

- "Il faudrait que l'on m'explique, un jour, la motivation névrotique à éradiquer la saleté qui anime ce pays..." Et pan !
- "Depuis quelques années, elle est plus mince encore, on dirait qu'elle n'est plus constituée que de vide, un être pur et vaporeux, plus léger que l'air."
- "Le secret, c'est de raconter une histoire à laquelle les gens ont envie de croire, n'importe laquelle. Les hommes ne veulent pas savoir, ils veulent croire, une fois que vous avez compris ça...", la magie de l'avocat. 

Et cette sentence terrible, en mode déni total, je ne sais plus quelle page: "toutes les choses dont on ne parle pas n'existent pas"...

L'auteur

Monica Sabolo est née en juillet 1971 à Milan. Elle vit à Paris et a commencé son cursus en tant que journaliste à Elle et Voici.
Elle a écrit sa première nouvelle à 6 ans, sur la lune, avec un vocabulaire de la lune, donc personne n'y a rien compris. Elle s'est rattrapée par la suite en publiant son premier roman, "Lili", à 29 ans; Puis en 2013, elle remporte le prix de Flore avec son récit,  "Tout cela n'a rien à voir avec moi". Et en 2015, elle a reçu le Grand prix SGDL pour son ouvrage "Crans-Montana"...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.