Livres/BD/Mangas

Toussaint Louverture

Un portrait parfaitement réussi du libérateur de Saint-Domingue, hissé aux côtés des grands chantres de l’abolition de l’esclavage
De Sudhir Hazareesingh
Traduction de l'anglais par Marie Anne de Beru - Flammarion - 572 p. - 29 €

Lu / Vu par

Bertrand Devevey
Publié le 13 oct . 2020

Recommandation

4,0En prioritéEn priorité

Thème

Né esclave à Saint-Domingue (Haïti), affranchi devenu révolutionnaire, général puis "Gouverneur général à vie" autoproclamé… la vie de Toussaint Louverture "le Spartacus noir" qui abolit le premier l'esclavage dans la colonie française est d'une richesse et d'une fécondité hors du commun. De 1740 à 1803, l'historien britannique Sudhir Hazareesingh nous propose de la découvrir, voire même de la partager. De cette nuit de 1791 - la révolte des esclaves de "bois caïman" à laquelle il ne participa peut-être pas- à son arrestation par traîtrise par le corps expéditionnaire français, la vie de cet homme autodidacte - fervent catholique, convaincu de la force du pardon, fasciné par la philosophie des Lumières et l'esprit universel républicain de 1789 - est une longue quête.

Quête de la liberté pour ses pairs, de fraternité entre les peuples, autant que quête de fidélité à la France dans le cadre d'une identité républicaine propre à la colonie. De l'ombre à la lumière, des premiers succès à la gloire, puis à la contestation de son pouvoir jusqu'au plus profond du fort de Joux où il mourra, (dans le Doubs à quelques kilomètres de Pontarlier), il nous est donné de partager ses espoirs, sa philosophie de l'action, ses ruses, sa vision d'un idéal républicain profondément humaniste. Ce livre constitue la thèse la plus récente, et sans doute la plus documentée sur la vie de cet homme "extra-ordinaire".

Points forts

1 - Bien écrit et bien traduit, cet essai donne à vivre et à comprendre les étapes de la révolution "louverturienne", qui fut autant un soulèvement populaire provoqué par l'adhésion aux idéaux de la révolution de 1789 et à son souffle de liberté et d'égalité qu'un mouvement de pensée et d'action, qui conduisit à la naissance et l'autonomie de la première république noire au monde, en 1804.

2 - Une immersion très réussie dans la pensée de Toussaint Louverture, appuyé sur une lecture minutieuse des archives historiques françaises, anglaises, espagnoles, archives qui témoignent à la fois de ses combats, de son habilité politique, de sa fidélité à la France et à un idéal de fraternité entre les peuples, incroyablement moderne et audacieux pour l'époque. Ce retour aux sources permet d'éclairer des points d'ombre de son histoire et autres polémiques d'historiens, dont les partis pris sont éclairés par la lecture de nouvelles archives.

3 - Oui, on apprend beaucoup de choses sur cette période de bouillonnement révolutionnaire, dont Saint-Domingue fut le premier terreau en dehors des frontières métropolitaines. Toussaint Louverture, en fédérant les révolutionnaires dominguois,  en provoquant, par une loi de 1794 l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises, en chassant Britanniques et Espagnols de l'ile par d'habiles tactiques militaires, en proclamant une première constitution d'indépendance pour l'ile, devint par ses actes, le premier libérateur des peuples soumis par l'esclavage, et l'instigateur du premier mouvement d'indépendance au profit d'un territoire colonial - mouvement que l'on qualifierait aujourd'hui d' "autonomiste" ou "indépendantiste".

4 - L'essai de Sudhir Hazareesingh révèle les stratégies d'influence que sut déployer Toussaint Louverture pour faire de Saint-Domingue une colonie libre de l'esclavage malgré les fortes réticences de la république naissante et du consulat; il détaille aussi les stratagèmes et mensonges qui conduisirent à sa perte, à son arrestation et à son incarcération au fort de Joux, au nom (à peine voilé) de la préservation des intérêts économiques de la France en général, de la famille Bonaparte en particulier.

5 - Enfin, c'est heureux, ce gros "pavé" est  abondamment illustré, tant dans le cahier central en couleur qu'au fil du texte qui propose des facsimilés des "sources" utilisées par l'auteur -sources par ailleurs très minutieusement décrites et commentées dans les 65 pages de notes en fin d'ouvrage.

Points faibles

POINTS FAIBLES

1 - Cet essai porte la marque d'un homme visiblement frappé par la dimension épique et éthique du personnage qu'il décrit. Au regard du courage, du caractère visionnaire du personnage, de l'œuvre accomplie - est un défaut ? Même dans ses mémoires, Napoléon reconnut qu'il avait eu tort de faire arrêter Toussaint Louverture ! Effectivement, son "successeur", Jean-Jacques Dessalines, proclama l'indépendance en 1804 - après avoir jeté les Français hors de l'Île, massacré un grand nombre de colons blancs et avant de se proclamer Empereur d'Haïti !

2. Pour qui a pris du plaisir à suivre l'ascension de Toussaint Louverture, jusqu'à la proclamation de la constitution dominguoise de 1801, vous serez peut être déçu de la brièveté du récit des circonstances de son arrestation et de sa "déportation" à Joux - épisodes qui semblent nettement moins documentés. Cependant, l'histoire ne s'arrête pas là, car le récit se conclut par une ouverture sur l'héritage "Louverturien'", extrêmement intéressant tant il révèle ses influences sur les mouvements révolutionnaires, bien sûr, mais aussi, l'art, la musique, la philosophie, la littérature.

3. Quand même quelques coquilles surprenantes pour ce livre très "soigné", notamment sur des dates -peut être spécifiques à un premier tirage avant diffusion en librairie.

En deux mots ...

Passionnant, émouvant, contemporain, indispensable, ces 4 mots pourraient résumer cette synthèse subjective !

Quelle modernité dans la quête de Toussaint Louverture ! Il y a 220 ans, cet homme noir, né esclave, a défendu les principes de liberté, d'égalité et de fraternité de la révolution française, a obtenu l'abolition officielle de l'esclavage dans les colonies -abolition appliquée hypocritement seulement à Saint-Domingue. Il a réussi par sa force morale et son charisme (mais non sans oppositions) à unir les communautés dans un respect mutuel - à tenter de refonder une économie (très prospère avant la révolte de 1791) sur le respect des intérêts des colons et des cultivateurs, sur l'équilibre entre les communautés noires, créoles et blanches…

A lire ce livre sous le feu des tensions communautaristes et de revendication du "black power", Toussaint Louverture modère les prophètes de la revendication identitaire en proposant une vision humaniste qui le place aux côtés des Abraham Lincoln, Martin Luther King, Nelson Mandela - un hommage absolument éclatant et légitime pour cet homme qui fut de son vivant un visionnaire, et après sa mort, un exemple héroïque pour les luttes en faveur de  la liberté des peuples à disposer d'eux mêmes.

Le château de Joux, et singulièrement la pièce où il vécut et  mourut, sont, en Europe, des lieux importants de célébration de sa mémoire.

Un extrait

"Depuis la fin du XXème siècle, alors que la révolution haïtienne est sortie de l'ombre de ses homologues françaises et américaines, de nouvelles vagues de travaux universitaires ont tenté de retrouver sa remarquable richesse intellectuelle et sa diversité culturelle…" P 19

"L'ambition de cette biographie est de […] retourner autant que possible aux sources primaires, de tenter de voir le monde par ses yeux, de retrouver l'audace de sa pensée et la singularité de sa voix". P 21

"Toussaint et ses hommes sont parvenus à de tels exploits [expulser de la Saint- Domingue républicaine les forces françaises royaliste et britanniques…], d'autant plus prodigieux que par leurs victoires, ces intrépides soldats ont renversé les stéréotypes raciaux, alors prédominants, sur la supériorité militaire des Européens, et l'incapacité supposée des soldats noirs à mener une guerre. " P 96

Toussaint au tuteur de ses enfants, élevés en France […] ""ce n'est pas une liberté de circonstance, concédée à nous seuls que nous voulons ; c'est l'adoption du principe que tout homme né rouge, noir ou blanc ne peut être la propriété de son semblable." P 302

Au milieu du XIXème siècle, […] "les récits héroïques traitant de Saint-Domingue et de la révolution haïtienne, stimulent une nouvelle manière d'imaginer l'identité noire américaine. Ils jouent un rôle important dans l'émergence d'une conscience nationaliste noire aux Etats-Unis […]" P 452

L'auteur

Sudhir Hazareesingh est un historien de nationalité britannique. Il enseigne à Oxford et a été professeur invité, en France, à l'EHESS, à l'Ecole pratique des Hautes Etudes et à Sciences Po. Ses travaux de recherche sont concentrés sur la France "contemporaine" de Napoléon à Charles de Gaulle. Il publie en anglais et en français et plusieurs de ses essais ont été primés, dont Ce pays qui aime les idées. Histoire d'une passion française (Flammarion, 2015, grand prix du livre d’idées) et Le mythe Gaullien (Gallimard 2010, prix du Sénat du livre d'histoire).

Commentaires

Moise JOHNY
Le 19 oct. 2020
à 22h49

Je suis Haïtien natif natal, je ne suis pas historien ,non plus ,je ne m’y connais pas en sciences sociales et humaines mais je dévore les écrits de tous les historiens qui produisent des ouvrages en ce qui concerne mon pays.

Ce Grand Historien Britannique je sui ravi que tu nous donne ce document.

Après avoir fait connaissance de ce extraits,je m’incline devant tous les efforts le temps les recherches les documentaires.....

Good job

Moise JOHNY,
Ingénieur civil
Technicien en mécanique générale
Logisticien
Électrotechnicien
Installateur Sanitaire et Hydraulique
Formateur
Conférencier.......

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.