Livres/BD/Mangas

VIVRE LE JAPON

Plongée au coeur du Japon, enchantement et dépaysement
De Yukata Yazawa
Gallimard Loisirs 223 pages, album illustré, 25 Euros

Lu / Vu par

Françoise Thibaut
Publié le 23 mar . 2020

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Pour les amoureux du Japon, ou ceux qui veulent le devenir :  avec élégance et douceur Yukata Yazawa répond à la question : comment vit-on vraiment au  Japon ? Quels en sont le cadre, les habitudes, les manies, les plaisirs, les fantasmes, les joies et les peines ? Dans l'archipel, vivre  au quotidien répond à des critères incomparables, parfois surprenants, toujours solidement enracinés.

L'on commence par un voyage à Tokyo, Kyoto, le Kanto et Yokohama, mais aussi dans des lieux plus mystérieux, : Chugoku, Tokohu, la péninsule de Kii souvent liés au shintoisme et à ses rites.  On découvre les gens des montagnes, et ceux des plaines…

L'âme du Japon explique la spiritualité, la légende féminine de la création de l'archipel, la symbolique de l'empereur, le Wabi-sabi. Après cette plongée ésotérique, nous voilà dans la modernité avec les manies vestimentaires, les Lolitas, le rock japonais, le théâtre, les haïkus anciens et modernes, le mythe des ninjas, l'artisanat. Et aussi : comment on nait, le choix du prénom, l'école, les fameux bentos, le mariage, le divorce et la mort.

Puis on bondit vers la gastronomie : ramens et teppanyaki, bœuf wagyu, l'impact du thé, le saké, le whisky japonais. On fait un détour par les samouraï et le sumo...et tant d'autres choses.

Le dernier chapitre -enchanteur – décrit le calendrier des nombreuses fêtes : le Nouvel An, la Saint Valentin (où ce sont les femmes qui font des cadeaux aux hommes), la fête des Poupées (février) ou celle des Carpes (Mai), l'époque de Sakura : les cerisiers en fleurs (Avril à Mai),  la Fête de l'Empereur, celle des personnes âgées, Juin des pluies, Août Obon torride, les Festivals des moissons d'Automne…

Points forts

L'élégance et la légèreté du récit, la beauté des illustrations, très nombreuses, choisies avec soin, qu'il s'agisse des photographies ou des aquarelles.  

Points faibles

Evidemment, c'est...japonais…Assez historique et ethnographique souvent. Cela peut rebuter. Pas du tout un guide touristique. On est accro ou pas.

En deux mots ...

Un dépaysement total, une douce imprégnation...On ressort de ce livre totalement « japonisé ».

Un extrait

« ...La capacité des gens des montagnes à se déplacer dans des reliefs jugés impraticables et à survivre dans des conditions climatiques difficiles impressionnaient ceux des plaines...On leur prêtait parfois des qualités surhumaines... » (p. 148)

 « ...le mois d'Obon est celui des « fantômes affamés » dont la célébration trouve ses origines dans une parabole bouddhiste...Le mois d'Août est effroyablement chaud au Japon, et lorsqu'ils sont contraints de sortir, les habitants semblent se déplacer plus lentement. Ils préfèrent autant que possible rester dans leurs appartements climatisés et regarder des matchs de base-ball à la télévision. »(p.216)

L'auteur

Yukata  Yazawa est un vrai japonais qui aime follement son pays, mais il a longtemps vécu à l'étranger notamment en Europe, il est donc très «occidentalisé», ce qui donne à son récit un regard aiguisé et parfois une certaine ironie sur les manies et travers des Japonais, tout comme une réelle admiration pour leurs talents, et le merveilleux cadre esthétique qu'ils s'appliquent à défendre et conserver.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.