One Man Show

Aimons nous les uns les autres

Une exceptionnelle capacité d'empathie.
De Anne Roumanoff

Infos & réservation

Alhambra
21 Rue Yves Toudic
75010 Paris
Tél. : 0140204025
http://www.alhambra-paris.com/
Jusqu’au 31 décembre

Lu / Vu par

Mathilde Bréaut
Publié le 30 oct . 2015

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Les couples, le travail, la politique sont les principaux thèmes abordés dans ce spectacle. Anne Roumanoff se plonge allègrement dans la peau de divers personnages sans oublier les personnalités politiques françaises.

Points forts

1- Une grande capacité d’auto dérision. Dés les premières minutes de son spectacle, Anne nous annonce la couleur et nous explique très honnêtement pourquoi elle pense avoir réussi dans le métier et pourquoi le métier l’a choisi.

2- Une extrême simplicité. On a l'impression qu'Anne Roumanoff parle à ses amis. Elle n'hésite pas à faire participer certains spectateurs et à les faire monter sur scène. Tout le monde est ravi.

3- Le texte. L’intelligence des mots. Les sketchs sont bien menés, très réalistes. C’est caricatural mais dosé comme il faut, avec des jeux de mots comme on les aime. Elle critique la droite en étant un peu gauche, et ne se gêne pas pour dénoncer la gauche tout en étant adroite.

4- Sans oublier le plaisir d'Anne Roumanoff à être là et à jouer, qu'elle se mette dans la peau d'une picarde, d'une vieille dame, d'une canadienne ou d’américaine. Et le tout, sans vulgarité. 

Points faibles

Quelques rares longueurs dans certains sketchs.

En deux mots ...

C'est politiquement incorrect, sans tabou, costaud et très drôle.

Avec une exceptionnelle capacité d'empathie.

L'auteur

Après des études à Sciences-Po Paris, Anne Roumanoff entre au cours Simon puis au cours Florent. Elle écrit ses premiers sketchs en 1986. Doublage, comédie, mise en scène, chronique, l’humoriste touche à tous les domaines. Elle a reçu de nombreux prix, notamment le Globe de Cristal du meilleur one man show en 2008 et Le Grand Prix Sacem de l’humour en 2009. Forme de consécration, elle a, plus récemment, inauguré sa statue de cire au musée Grévin.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.