One Man Show

Christophe Alévêque revient quand même

Du très bon poil à gratter
De Christophe Alévêque
Mise en scène : Christophe Alévêque

Infos & réservation

Théâtre du Rond Point
2 bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris
Tél. : 0144959821
http://www.theatredurondpoint.fr
Les dimanches 22 oct; 19 nov; 10 dec; 21 jan et 11 mar à 18h30
Publié le 23 sep . 2017

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

D’emblée, Christophe Alévèque revendique la singularité de « ce spectacle qui n’en est pas un ». Alors de quoi s’agit-il ? Une revue de presse de l’actualité ? Un cri du cœur ? Un acte citoyen ? Une chose demeure certaine, Christophe Alévèque n’en a pas oublié l’essentiel : faire rire ! Sur les planches du Rond-Point, il reprend les faits marquants de l’année passée. Et quelle année pour un humoriste ! Fustigeant tour à tour le paysage politique français et international, l’incongruité de certains faits divers et l’emballement des médias pour d’étonnants sujets, Christophe Alévèque enchaine les thèmes dans un rythme soutenu. Et lorsque, pour clore cette dense heure et demi de rire, l’humoriste s’attaque à l’une des plus complexes affaires criminelles du vingtième siècle, on ne peut que saluer la maîtrise et le talent.

Points forts

Le texte, indéniablement ! Christophe Alévèque connaît les sujets sur le bout des doigts. Les heures passées à scruter l’actualité transpirent sous sa plume acide. 

Cette maîtrise impeccable des thèmes abordés lui permet quelques digressions et improvisations… Souvent avec succès mais finalement qu’importe : lorsque ses invectives s’avèrent moins pertinentes, Alévèque est sauvé in extrémiste par sa redoutable énergie et son sens de la mimique.

Points faibles

Pour un humoriste de cette qualité, Christophe Alévèque se laisse parfois aller à quelques facilités, notamment lorsqu’il alpague un spectateur coupable d’applaudissements isolés ou d’un rire en retard. On peut aimer ou pas...

En deux mots ...

Sous des allures de conférence-spectacle, Christophe Alévèque propose un one-man-show bien ficelé, politiquement incorrect, avec l’ironie qu’on lui connaît.

Un extrait

- « Je vous préviens, je n’en ai plus rien à faire ! »

- « Qui est le plus dangereux ? Le fou ou le con ? » 

- «  Ah Nicolas Sarkozy ? Il me manque… » 

L'auteur

Adepte du politiquement incorrect et des spectacles engagés, Christophe Alévèque remonte sur scène après les succès de « Super Rebelle » en 2009, « Les monstrueuses actualités » en 2011 et de « Ca ira mieux demain » en 2015. Ce nouveau spectacle évoluera mois après mois selon les rebondissements de cette inépuisable source d’inspiration qu’est l’actualité.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.