One Man Show

L’art du rire

Houben nous livre les clefs d’un rire d’excellence, d’intelligence et d’expérience
De Jos Houben
Mise en scène : Jos Houben
Avec Jos Houben

Infos & réservation

La Scala
13 boulevard de Strasbourg
75010 Paris
Tél. : 01 40 03 44 30
http://www.lascala-paris.com
Jusqu’au 22 février tous les jours à 19h00

Lu / Vu par

Jean Ruhlmann
Publié le 13 fév . 2020

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

 • Jos Houben nous invite dans sa masterclass consacrée au rire, non pas celui produit par le verbe, mais celui qui résulte du corps de tout un chacun, et notamment du sien...

• Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le corps est une source comique quasi-inépuisable. Encore faut-il s’atteler à décortiquer rigoureusement les mille et une ressources du comique corporel, et surtout, accompagner le propos d’exemples, d’illustrations confortant la thèse défendue.

• C’est là que réside toute la difficulté et tout le risque pris par Jos Houben : le public va-t-il rire ? C’est d’autant moins évident que, pour ce faire, le comédien ne dispose guère que de son grand corps d’échalas, d’une table, d’une paire de chaises, d’un simple couvre-chef, d’une bouteille et de verres... sans oublier le jovial secours de son assistant es-expériences comiques.

Points forts

 • Si la remarquable qualité du spectacle tient à de multiples facteurs, l’un des principaux réside dans la finesse des observations et de l’expérience accumulées et maîtrisées par Houben sur les rapports potentiels du corps avec le comique : sa verticalité, son étagement, son rapport à la dignité, à la tension et au conflit, à l’indépendance etc... 

• Voilà un seul en scène qui livre un passionnant regard d’anthropologue et de sémiologue du corps, sans toutefois que le propos soit englué dans une gangue théorique pesante : tout est dit l’air de rien, et de multiples exemples viennent régulièrement illustrer l’assertion.

•  Toutefois, L’art du rire manquerait son but si le conférencier ne maîtrisait pas à ce point les effets qu’il entend produire. Pour cela Houben se sert de la maîtrise peu commune qu’il a de son propre corps, et de l’empathie qu’il dégage spontanément. Tout ceci lui permet de relever avec succès le plus grand défi des “seuls en scène“ : être là pour faire rire, tout en annonçant à l’avance que l’on va y parvenir...

• Il est vrai que, du comique, il exploite quelques-uns des principes fondateurs. L’économie de son spectacle est très bien pensée, et, tout à son travail pour « trouver son public », il va crescendo, pour s’achever dans une hilarité générale et généreuse. Houben sait aussi que le rire résulte de la rupture et de la surprise engendrées par le comique, et de ce point de vue, L’art du rire ne manque pas de morceaux de bravoure : la visite d’une galerie d’art contemporain par des animaux, l’imitation des fromages pour ne citer que ces exemples.

Points faibles

On n’en voit pas, il n’y a que le regret que le spectacle ne dure qu’une heure ! C’est délibéré, car Houben sait que le comique et le rire s’accommodent mieux de séquences courtes que longues. Nombre de ses collègues feraient bien de s’en aviser...

En deux mots ...

• L’art du rire fait partie de ces bien rares “pépites“ que l’on découvre un peu au hasard de la programmation, mais dont la portée s’étend bien au-delà de l’heure de spectacle. Grâce à lui, on comprend mieux les grands acteurs du temps du muet (Chaplin, Keaton), fondateurs du comique contemporain, tant sur scène qu’à l’écran. Houben, l’air de rien, donne des clefs de compréhension essentielles du rire. 

• De la même manière, il propose des situations comiques qu’il pourrait étirer à l’infini : il s’en dispense avec sagesse, se contente de donner la direction et la perspective, ce qui n’est pas rien.

Un extrait

« Ce soir, on a bien ri avec une poule et un camembert ! »

L'auteur

• Ce n’est pas par hasard que Jos Houben traite de L’art du rire. Le comédien, auteur et metteur en scène a déjà bien des exploits à son palmarès : au sein du Théâtre Complicité, il participe au célèbre A Minute Too Late, qui rebat les cartes du théâtre en Grande-Bretagne au milieu des années 1980 ; il écrit et met en scène le duo The Right Size, qui triomphe du West End londonien à Broadway et glane de multiples distinctions (Laurence Oliver Awards, meilleurs spectacle en 1999 puis comédie en 2002).

• Houben se tourne aussi vers la télévision, et participe à l’écriture de Mr Fixit (Thames TV) et de Brum (Ragdoll Production), tout en collaborant à diverses pièces, de Commentaires (Avignon, 1996) à Marcel, monté ces temps-ci aux Bouffes du Nord.

• On ne sera pas surpris d’apprendre que Jos Houben dispense son expérience et son savoir dans des compagnies (théâtre, opéra), des écoles de cirque, de danse ou de magie du monde entier. Il enseigne depuis 2000 à l’école Jacques-Lecoq, où il fut formé.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.