One Man Show

MICHELE BERNIER: Vive Demain !

Gagne à être mieux connue
De MICHELE BERNIER et Marie Pascale OSTERRIETH
Mise en scène : Marie Pascale OSTERRIETH assistée de Hélène CHRYSOCHOOS
Avec MICHELE BERNIER

Infos & réservation

Théâtre des Variétés
53 Rue Notre Dame des champs
75006 Paris
Tél. : 01 45 44 57 34
Jusqu’au 20 Avril 2019. Puis tournée dans toute la France. Du mercredi au samedi à 20h30 et matinées le samedi et dimanche à 17h00

Lu / Vu par

Antoine Legrand
Publié le 15 avr . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Derrière l'image de la rigolote bien en chair, se cache une autre Michèle Bernier, femme intelligente, capable en particulier d'exprimer ses nostalgies avec autant de finesse que d'à-propos.

Thème

Le pessimisme n’a jamais semblé aussi à la mode. Partout, des ordres de “C’était mieux avant”, réactionnaires et nostalgiques, sévissent, distillant malveillance et toxicité vis-à-vis des nouvelles générations. Face à des enjeux écologiques et économiques de plus en plus globalisés, faut-il être défaitiste ? Aucunement ! Bien au contraire. Vive Demain !

Points forts

• Une bonne humeur communicative
• Une vraie justesse dans les situations dépeintes
• Une mélancolie sous-jacente, tout du long 

Points faibles

• Des passages musicaux inégaux
• Une peinture du quotidien certes efficace, mais assez classique

En deux mots ...

Dès les premiers instants, le ton est donné. Démarrant sur des chapeaux de roues par un numéro de music-hall (premier d’une série pas toujours heureuse), l’objectif de “Vive Demain !”  est clair : laisser à la porte du Théâtre des variétés la grisaille des grands boulevards. Derrière nous la morosité quotidienne et le pessimisme ambiant.  Michèle Bernier tourne en dérision sceptiques et cyniques... sans pour autant être naïve. Si l’avenir lui semble radieux, il arrive toujours un peu trop vite. Un équilibre doux amer apparaît donc entre nouvelles étapes euphorisantes (l’arrivée de petits enfants...) et les regrets de ne pas être un peu plus jeune, dans ce nouveau monde qui nous tend les bras. Une mélancolie palpable, qui apporte un vrai relief à une peinture quotidienne assez classique mais que l’on sent sincère. 
On rit, donc, et ressortons accompagnés d’un sourire ami, à la bienveillance touchante. La route effraie, mais n’ayez crainte, “Vive demain !”
 

Un extrait

« Le premier qui me dit que c’était mieux avant, je lui fais laver son linge à la brosse à chiendent sur la planche à laver, à genoux dans le baquet, les mains dans l’eau glacée du lavoir, par moins dix degrés dehors, et sans gants Mappa, ça n’existait pas ! » 

L'auteur

Après des études de droit à Malakoff, Michèle Bernier pratique le théâtre au cours Viriot durant 2 ans et rejoint la troupe du Petit Théâtre de Bouvard , l'émission d’Antenne 2. Elle y rencontre Mimie Mathy et Isabelle de Botton, membre de son futur trio, Les filles . Elles se produisent sur scène jusqu’en 1995.
Michèle Bernier mène en parallèle une carrière au cinéma depuis 1981 et son premier rôle dans Le roi des cons de Claude Confortès. Elle est présente également au théâtre comme comédienne et comme metteur en scène avec notamment Le démon de midi , adaptée au cinéma, ou Arrête de pleurer Pénélope 2 . Michèle Bernier a également joué dans de nombreux téléfims et séries télévisées comme La smala s'en mêle  sur France 2. En 2014, elle intègre l'émission de radio "les grosses têtes" suivant ainsi Laurent Ruquier d'Europe 1 à RTL.
 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.