La Plage

Le passé ne se rejoue pas
De
Marie Nimier
Editions Gallimard - 151 pages
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Une «inconnue», un «colosse» et une «petite». 

La première fait un long voyage pour revenir sur une île, lieu d’une aventure amoureuse vécue avec un jeune homme deux ans auparavant.  On ne sait pas grand chose d’elle si ce n’est qu’elle a tout laissé - momentanément - derrière elle pour faire une sorte de bilan et que sa relation avec son père semble quelque peu compliquée. 

Son face à face imposé avec le colosse et la petite va la plonger, un premier temps, dans un grand désarroi.

Points forts

- L’attirance, l’ambiguïté, les relations filiales et la fuite sont les thèmes principaux de ce roman.  

- L'«’inconnue», revient sur une plage pour se replonger dans le souvenir d’un amour vécu dans une grotte. Mais celle-ci est habitée par un couple. La déception et la contrariété digérées, la curiosité prend le dessus et elle se met à espionner les deux individus pendant quelques jours jusqu'à ce que…

- «La petite», différente, étrange, un peu dans son monde mais parfois tellement lucide et espiègle, suce des cailloux et y prédit l’avenir…

- «Le colosse», beau, grand, attentif et brutal à la fois. Lui aussi a des valises qu'il trimballe comme autant de poids d'une vie passée dont il ne parvient pas à se défaire réellement. 

- Assez peu de dialogues mais plutôt des descriptions de situations, de  paysages, de nature, d’émotions.

Quelques réserves

- Personne n’est nommé véritablement, certains n’aimeront peut-être pas cet anonymat qui engendre un certain flou.

- Une sensation un peu frustrante si on aime les histoires ayant une fin explicite.

Encore un mot...

La recherche des souvenirs, d’une forme de liberté, de la découverte de l'autre, de la tendresse, de l’amour-sentiment et de l’amour-physique est au coeur de ce roman. 

La rencontre entre ces trois êtres est-elle le fruit du hasard ou celui du destin et quel sens donnera-t-elle à leurs vies? Une des réponses est certainement la prise de conscience que le passé ne se rejoue pas.

Beaucoup est suggéré, tout n’est pas dit et certaines questions restent sans réponses. L’auteur nous laisse dans un trouble étudié.

Une phrase

«Elle sait aussi, sans réfléchir, donner la couleur des mots qui l’entourent». Page 84, au sujet de «la petite».

L'auteur

Marie Nimier est née à Paris, le 26 août 1957. Romancière et parolière, elle écrit également pour le théâtre et le cinéma. Elle nous offre ici son 13 ème roman.

Commentaires

Nicolas S
ven 12/02/2016 - 15:45

Voila une belle chronique qui donne envie de lire ce Roman !

Béa F.
lun 07/03/2016 - 18:05

Bien d'accord avec ces commentaires Véronique. J'ai ressenti ce flou à la fois gênant et en même temps qui laisse totalement libre cours à l'imagination. Bon livre donc, à recommander.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir