Le Crépuscule et l’Aube

Les prémices des Piliers de la terre
De
Ken Follet
Robert Laffont -
851 pages -
24,50€
Notre recommandation
En priorité

Infos & réservation

Thème

Nous sommes en Angleterre à l’heure où les Vikings font des ravages sur les côtes en quête de pillage et de nouvelles terres à conquérir. Un jeune et talentueux constructeur de bateau, Edgar, échappe au massacre de son village et perd tout y compris l’amour de sa vie. Obligé d’abandonner ses rêves de gloire, il luttera avec courage contre l’adversité et fera la connaissance de Ragna, jeune fille de la noblesse normande venu épouser son seigneur. Leurs destins vont être étroitement mêlés dans cette épopée contre le joug et l’influence de l’évêque Wynstan. Ils seront soutenus dans leur quête du bonheur par Aldred , un moine érudit aux rêves humanistes.

Points forts

Le style précis et concis.

L’abondance de détails documentés.

Le rythme haletant de l’intrigue.

Un découpage quasi cinématographique.

Points faibles

Je n’en ai malheureusement pas trouvé !

En deux mots

Cet ouvrage se veut être les prémices de l’histoire de la ville de KINGSBRIDGE  qui servira de toile de fond à l’épopée des Piliers de la terre.  Comme toujours chez Ken Follet, dès les premières pages on est saisi par l’urgence de la situation qui nous pousse à avancer toujours plus avant dans la lecture. Moins violent que les précédents ouvrages, il y a un parcours initiatique des deux héros qui prédomine dans cette histoire. Le courage et la résilience sont les thèmes majeurs du livre. Le manichéisme des caractères des héros exalte l’attention du lecteur et on peut recommander cette lecture dès l’âge de 12 ans.

Une phrase

« Il avança à contre-courant, bousculant amis et voisins, pour gagner la maison de Sunni (…) Puis il rencontra les Vikings. Leur avant-garde était composée de douze hommes de haute taille et de deux femmes d’apparence terrifiante (…) Ils ne portaient pas de casques, observa Edgar, et il comprit , tandis que l’effroi l’envahissait telle une nausée, que cette protection était superflue du fait de la faiblesse des habitants. (…) Edgar retrouva son sang-froid et se dissimula derrière un bâtiment. Il devait échapper aux Vikings, mais son effroi n’était pas si grand qu’il lui fit oublier Sunni. (…) Une porte à l’arrière de la maison donnait sur la laiterie (…). Il entendit Sunni crier. (…) Il ne fallut qu’une fraction de seconde pour constater que l’adversaire du Viking n’était autre que Sunni. (…) Tournant légèrement la tête, il aperçut Edgar. Edgar balança l’arme en dessinant un large cercle. (…) La lame acérée frappa le sommet de la tête du Viking (…) et il s’affala dans un désordre de membres inertes. Laissant tomber son arme, Edgar s’agenouilla à côté de Sunni. Elle avait les yeux ouverts, le regard fixe. »

L'auteur

Faut-il encore présenter Ken Follet, romancier à succès anglais qui excelle tant dans les romans d’espionnage que dans les romans historiques - citons la fabuleuse saga  La chute des géants (Robert Laffont, 2010) qui a tenu en haleine des millions de lecteurs.

Son style relève à la fois du documentaire historique et du découpage cinématographique.

Son originalité réside dans le détail pointilleux qu’il s’attache à donner aux caractères de ses personnages et les nombreux rebondissements inattendus qui émaillent ses récits. Un romancier majeur.

Le clin d'œil d'un libraire

Librairie LE PASSAGE à Lyon. Les épidémies n’y passent pas, la culture si !

Passer le message, passer les idées, passer la culture, c’est-à-dire transmettre c’est le concept premier de cette librairie bien connue du cœur du Lyon historique. Mais cette institution de la capitale des Gaules c‘est aussi un passage très fréquenté du 2e arrondissement. Le PASSAGE est donc un lieu d’échanges privilégié qui a su résister à la pandémie grâce à une clientèle fidèle et qui n’a cessé de s’agrandir depuis 20 ans. Le clic et collect a permis d’éponger une partie de la chute des ventes (une partie seulement...) grâce au dévouement des 9 libraires de l’équipe.

« Les gens se sont habitués à commander ou à réserver les ouvrages. Avec 23 000 références surtout littérature et sciences humaines, on est centré sur littérature de création proposée par des éditeurs indépendants comme les Editions de Minuit ou P.O.L. On a toujours voulu défricher les nouvelles voies de la pensée… » confie Mathieu Baussart, co-directeur de cette librairie dans la force de l’âge (fondée il y a 20 ans !).

Bonnes lectures, nous repasserons vous voir dès l’ouverture des petits « bouchons », c’est écrit.

Librairie LE PASSAGE, 11 rue de Brest 62002 Lyon tel 04 72 56 34 84.

Texte et interviews réalisés par Rodolphe de Saint-Hilaire pour Culture-Tops.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.