Le dernier des écrivains

Les liens entre deux êtres au-delà de la vie et de la mort. Touchant d’humanité
De
Gwenaële Robert
Les Presse de la Cité / Terres sombres
Mars 2022
199 pages
20€
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Lu / Vu par

Thème

Pierre Le Guellec, écrivain reconnu et primé au Nobel, disparaît mystérieusement entre Rennes et Stockholm. 

Marie Rivalain, son attachée de presse – on dit chargée de communication désormais – restée dans l’appartement de l’écrivain situé dans les remparts de Saint Malo pour garder son chien va essayer de reconstituer le portrait de l’homme qu’elle croyait connaître.

 Au fil de ses rencontres avec les différents habitants de cet ancien hôtel particulier, elle s’efforce de trouver des raisons logiques à sa disparition, oscillant entre fuite organisée et enlèvement crapuleux.

Points forts

Un portrait en creux d’un homme disparu au travers des témoignages des différentes personnes qui l’ont côtoyé.

Une intrigue plus complexe qu’il n’y paraît puisque la quête de l’écrivain par son attachée de presse pousse également celle-ci à partir en quête d’elle-même et à faire le point sur le chemin parcouru.

La relation complexe entre un père et sa fille.

Quelques réserves

Les personnages secondaires qui apparaissent de façon récurrente auraient pu être un peu plus fouillés.

Encore un mot...

L’écriture de ce roman est une invitation à visualiser les scènes comme des tableaux : des marines bien sûr avec l’omniprésence de la mer et des éléments, des lavis à l’aquarelle détrempées par la pluie bretonne, des tableaux exotiques de Gauguin rêvé par l’écrivain, des portraits de vieilles familles d’armateurs, le tout pour brosser un portrait impressionniste du disparu.

Une phrase

« De ce jour était née leur amitié, une amitié tacite et fidèle, faite d’admiration – elle –, de tendresse – lui -, d’affection réciproque. » (p.16)

L'auteur

Gwenaële Robert, née en 1976, vit à Saint Malo. Professeur de lettres et écrivain, elle a publié chez Robert Laffont trois romans :  Tu seras ma beauté en 2017, Le Dernier Bain en 2018 (réédité en Pocket en 2020), Never Mind en 2020

Ses trois romans ont reçu de nombreux prix littéraires notamment le prix Bretagne 2019 pour  Le Dernier Bain.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir

Romans
555
De
Hélène Gestern