Villa Royale

De
Emmanuelle Fournier-Lorentz

Gallimard

Parution le 13 janvier 2022

262 pages 

20€

Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Thème

Après la mort du père, la famille va de déménagements en déménagements, souvent dans des conditions précaires de logement. La mère travaille, les enfants vont à l’école et doivent subir le fait d’être nouveaux. La fratrie est très soudée : Charles le bel adolescent accro au jeu, Palma la narratrice timide et observatrice, Victor le surdoué champion d’échecs. Que fuient-ils ? la douleur de la perte du père, un créancier.

Points forts

Une écriture à hauteur d’enfant, avec des descriptions des lieux traversés, une certaine ironie sur les rapports familiaux et la relation des « bêtises » qu’ils font toujours ensemble soudés comme les doigts de la main.

Quelques réserves

Une certaine invraisemblance dans les situations.

Encore un mot...

Le livre se lit agréablement, les sentiments sont bien décrits, mais il est difficile d’adhérer totalement à cette histoire.

Une illustration

Une phrase

- « Nous marchions englués de sommeil vers de nouveaux lieux, sans attente particulière sinon celle d’un nouvel air, et l’atmosphère friable des voyages en voiture, l’attente des maisons vides nous engloutissaient, ralentissant le rythme des jours ou l’accélérant. » Page 97

- « Tant que mes frères et ma mère étaient avec moi, tant que nous dormions sous le même toit, je ne demanderai rien d’autre que cette solitude. Aujourd’hui encore, ce sont les seuls êtres avec lesquels j’ai eu, l’impression d’être vraiment moi, et de marcher à mon pas. » Page 126

L'auteur

Emmanuelle Fournier-Lorentz est née à Tours en 1989. Ceci est son premier roman.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir

Romans
555
De
Hélène Gestern