ARTICULE

Un essai à transformer
Mini-série française
Avec dans les rôles principaux E.Djiki-S.Huang-N.M’Lanao-Q.Nzoulani et tous les acteurs du LABEC
Sur YOUTUBE: 1 saison 6 (8’)
Sortie : décembre 2021 (diffusion ayant eu lieu chaque mercredi à partir du 17 novembre jusqu’au 22 décembre).
Création : une web série, inspirée par l’Atelier d’improvisation Le LABEC et ses comédiens ; scénario, dialogue et réalisation de Jean Baptiste Dusséaux, musique et chansons composés par Clément Chassaing
Production : Carole Chassaing- Tamara Films.
Le projet fut lauréat de la bourse CNC Talents



Avec
E.Djiki-S.Huang-N.M’Lanao-Q.Nzoulani et tous acteurs du LABEC
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Comédie sociale qui se déroule aujourd’hui dans un quartier populaire de Paris où un groupe de jeunes apprentis comédiens se voit proposer de participer à un appel à projets international pour lequel il est demandé d’adapter la comédie de Shakespeare « Roméo et Juliette ».

L’équipe gagnante de cette compétition verra son œuvre présentée à Broadway !

ARTICULE présente des jeunes de toutes origines qui travaillent à la construction d’un scénario pour lequel les questions et doutes de leur vie de jeunes adultes vont se mêler intelligemment aux thèmes de la trame Shakespearienne.

Clin d’œil à la comédie musicale puisque les principaux acteurs vont se présenter en chansons.

Maintenant disponible en intégralité sur les liens suivants :
Youtube
Instagram

Points forts

- Les acteurs sont eux-mêmes des acteurs amateurs d’un théâtre d’improvisation : le LABEC

- Nombreux clins d’œil Shakespeariens (/ la cité Montaigut…)

- Beaucoup d’humour dans cette comédie, tant dans la description de leurs vies que dans les questions qu’ils font émerger pour donner corps à leur adaptation  ( « On n’est pas obligé de mourir la première nuit »)

- Mélange des genres que l’on oublie entre le documentaire, la fiction et la musique car on se laisse embarquer par la vigueur et le dynamisme du groupe ; ceci n’est pas sans rappeler l’expérience du film « les Misérables » de Ladj Ly.

Quelques réserves

- On regrette l’option de diffusion choisie à l’origine de cette série à raison d’une fois par semaine ; et on vous conseille de la « consommer sans modération » dans son intégralité.

Encore un mot...

Pour le tissage de la nouvelle intrigue, on retrouve finement reprises les questions qui agitent actuellement notre société du 21ème siècle (la question du genre, le rôle des femmes, l’environnement…) et que nos acteurs vont devoir délier pour avancer dans leur cheminement.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.