Sicario

De
Denis Villeneuve
Avec
Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Après la découverte d’un massacre révoltant perpétré par des narcotrafiquants à la frontière des Etats-Unis et du Mexique, une agente du FBI, interprétée par Emily Blunt, décide d’intégrer un groupe d’intervention antidrogue. Ce commando fonctionne comme une super-police parallèle qui n’a de comptes à rendre à aucune administration. Le but de ces superflics est de neutraliser, le plus discrètement possible afin de ne pas mettre la région à feu et à sang, un redoutable narcotrafiquant mexicain. Le chef de la petite troupe d’intervention, un agent du gouvernement (Josh Brolin), n’est pas une tête brûlée. En revanche, le conseiller de l’équipe (Benicio Del Toro) a un compte personnel à régler avec la cible.

Points forts

- On peut regarder sans une seconde d'ennui ce film comme un documentaire sur le monde de la drogue, un docu  réalisé avec les grands moyens offerts par l’industrie hollywoodienne.

- Des deux côtés de la frontière, qui est une passoire, les tueurs sont aussi bien des dealers que des policiers. De toute façon, si tu ne tues pas, tu meurs. La violence est le seul moyen de survivre.

- L’interprétation est à la hauteur de l’intrigue avec cette poignée d’hommes forts qui accueillent dans leurs rangs une jolie femme et l’initient au monde cruel de l’argent facile et dangereux.

Quelques réserves

L’extrême violence et l’absence de toute humanité font partie de l’histoire et peuvent rendre la vision de ce film pénible, bien que ce monde existe, loin de chez nous, dieu merci…

Encore un mot...

- L’action se déroule principalement dans deux villes frontalières qui sont des zones de non droit et dans les routes environnantes où des pendus anonymes ornent les poteaux électriques pour terroriser les populations. Ces deux villes qui se font face sont Juarez, au Mexique, et El Paso, au Texas. Juarez était autrefois une ville frontalière florissante. Elle est devenue la capitale mondiale du crime. Du coup, la plus grande partie du tournage a eu lieu à Albuquerque, à Veracruz et à El Paso. Les scènes rapides en 4x4 ont été tournées à Juarez malgré les risques encourus.

- A noter que le mot sicaire désignaient les zélotes de Jérusalem, une secte juive du 1er siècle qui prônait la résistance violente aux envahisseurs romains. Au Mexique, sicario (titre du film) signifie tueur à gages.

Une phrase

Le gouvernement américain a publié un document à l’attention de ses ressortissants habitant la région, qui précise que « des affrontements armés, entre organisations criminelles rivales et/ou l’armée, peuvent intervenir partout et à toute heure »  dans cet endroit où « le respect de la loi est limité ou inexistant ».

L'auteur

Le Canadien Denis Villeneuve, 48 ans, a fait une entrée fracassante sur la scène du cinéma mondial avec « Incendies », inspiré d’une pièce de théâtre mettant en scène la vie d’une résistante chrétienne libanaise, Souha Bechara, film cité parmi les dix meilleurs de 2011 par le « New York Times ». Villeneuve est aussi le réalisateur de « Prisoners » et « Enemy », deux thrillers qui empêchent le spectateur de dormir. Et c’est encore lui qui va réaliser la suite de « Blade Runner », tâche considérable qui consiste à ne pas décevoir les afficionados de ce film culte. En attendant, son dernier film, « Sicario », vaut le détour si l’on supporte sa violence.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.