Après le chaos

La chute de l’âme
De
Élisabeth Gente-Ravasco
DUREE : 1H30
Mise en scène
Stéphane Daurat
Avec
Véronique Augereau
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Manufacture des Abesses
7, rue Véron
75018
Paris
06.60.43.21.13
Du 27 février au 06 avril 2022 Du lundi au mercredi à 21H le dimanche à 20H30

Thème

Percutée de plein fouet par une nouvelle impensable, une mère apprend que son fils est mort dans une fusillade au cours d’une fête. Tout son monde s’écroule, comment faire face, comment réagir, comment continuer à vivre, quand elle découvre que son enfant est le meurtrier.

Points forts

• L’interprétation sobre et bouleversante  de Véronique Augereau.

• La scénographie et la création lumière qui accompagnent sans appuyer un récit cru et violent.

• Une mise en scène aussi sobre que sensible qui laisse une place au corps meurtri avec retenue et pudeur.

Quelques réserves

• On peut regretter une petite longueur dans la dernière partie qui se veut trop explicative, mais qui n’a pas besoin d’être, puisque tout a été dit.

Encore un mot...

Comment réagir à l’indicible, dans la simple horreur d’un quotidien déchiré. Comment comprendre et se faire entendre dans un chaos d’événements et de réactions. ?

« Comprendre, toujours comprendre » disait l’Antigone d’Anouilh… mais quand il n’y a rien à comprendre parce qu’on a toujours tout donné, au mieux, à ceux qu’on aime, à son enfant. Coupable ? oui… non… peut-être … et de quoi ? 

Quand la tragédie la plus intime s’invite devant vous avec son plus beau sourire et massacre tout votre monde. 

Le texte est tout à la fois la somme d’une évidence, d’une cruauté, face à une humanité violée qui tout à coup vous isole de tout, de tous, vous rend sourd aux réactions des autres, vous exclue du champ des vivants. On glisse lentement avec Véronique Augereau dans un égarement progressif, sans jugement, comme anesthésié. Des mots simples pour nous interpeler sur notre monde en proie à ces violences de masse et sur notre impuissance à la prévenir et à la subir… et cette phrase lancinante : « il faut bien vivre, vaille que vivre ! »

Une phrase

«  Pas lui ! oh non, pas lui ! »

«  À quoi sert de faire des enfants s’ils ne peuvent pas rire »

L'auteur

• Élisabeth Gentet-Ravasco est dramaturge et autrice d’une quinzaine de pièces créées en France et à l’étranger. Elle a également écrit de pièces radiophoniques  et de nombreux contes pour enfants.

•  Elle joint à ces talents celui de professeur de théâtre, d’animatrice d’ateliers d’écriture et d’ouvrages de pratique et réflexion pédagogique sur la pédagogie théâtrale.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
L’autre
De
Sybille de Montigny
Seul en scène
Voir les gens
De
Baptiste Lecaplain et Florent Bernard