Indociles

Une belle performance d'actrice
De
Murielle Magellan et Audrey Dana
Lucie Antunes à la batterie
Avec
Audrey Dana
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre des Mathurins
36, rue des Mathurins
75008
Paris
01 42 65 90 00
Jusqu’au 18 novembre: du mardi au samedi à 19h
Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

L’itinéraire d’une petite fille rebelle mais tendre, au caractère bien trempé, qui se trouve très tôt une vocation, celle de devenir peintre.

Points forts

1) Toute vêtue de noir, Audrey Dana occupe la scène et nous raconte à elle seule la vie, les heurs et les malheurs de cette jeune fille (pas si éloignée de ce que l’on croit connaître d’elle à la ville). Dans cet exercice à la Philippe Caubère, elle joue tous les personnages, la petite héroïne bien sûr, mais aussi sa grande sœur, son père, sa mère, son institutrice, un peintre… Au total, quatorze rôles qu’elle endosse tour à tour avec énergie, sensibilité et nuances.

2) Jolie, gestes gracieux et mouvements de danse fluides, elle possède incontestablement une présence forte et une très belle tenue en scène. On aime la suivre, l’écouter, la regarder.

3) Sur le plateau, elle est accompagnée d’une musicienne, une batteuse, Lucie Antunes, attentive mais discrète, qui souligne, ponctue et accentue l’énergie de ce spectacle bien rythmé.

Quelques réserves

Pour tout dire, on a bien du mal à se passionner pour l’histoire sans relief de cette artiste en herbe, certains personnages manquant même cruellement d’intérêt. Pourtant Audrey Dana a écrit à quatre mains avec Murielle Magellan, dont on avait beaucoup aimé la saison dernière « L’Eveil du chameau »...

Encore un mot...

Dans un seule-en-scène où défilent une quinzaine de personnages différents, une belle et bonne comédienne en liberté, Audrey Dana. Dommage que le texte ne soit pas à la hauteur de l’interprète.

Une phrase

" Les tiroirs dans lesquels on voudrait les enfermer (les indociles) ne ferment pas."

L'auteur

Au cinéma, Audrey Dana  a été l’interprète de Claude Lelouch, Bertrand Blier, Marc Fitoussi, Philippe Lioret et du duo Olivier Nakache-Eric Toledano. On l’a vue récemment dans « Sage femme » et on la découvrira prochainement dans « Knock » au côté d’Omar Sy. Au théâtre, elle débute dans des comédies, « Le Carton », « La Sœur du Grec », puis elle est dirigée trois fois par Bernard Murat, notamment dans « Le Paradis sur terre » avec Johnny Hallyday. Réalisatrice et scénariste, elle a signé deux longs métrages, « Sous les jupes des filles » et « Si j’étais un homme ».

Avant « Indociles », Murielle Magellan a participé à l’écriture des deux films réalisés par Audrey Dana. Après une maîtrise de littérature moderne et une formation de comédienne, elle devient auteure de romans, de pièces de théâtre et de scénarios. Sa comédie romantique « L’Eveil du chameau », jouée en 2016 par Barbara Schulz et Pascal Elbé à l’Atelier, avait été adaptée précédemment au cinéma sous le titre « Ange et Gabrielle », avec Isabelle Carré et Patrick Bruel.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche