Thêatre-Spectacles

Kean

Du théâtre champagne
De Alexandre Dumas
Adaptation : Jean-Paul Sartre
Mise en scène : Alain Sachs
Avec Pierre Benoist, Sophie Bouilloux, Alexis Desseaux, Jacques Fontanel, Frédéric Gorny, Eve Herszfeld, Justine Thibaudat, Stéphane Titeca.

Infos & réservation

Théâtre 14 - Jean-Marie Serreau
20 avenue Marc Sangnier
75014 Paris
Tél. : 0145454977
http://www.theatre14.fr
Jusqu'au 23 février Représentations : mardi, vendredi, samedi à 20h30 – mercredi et jeudi à 19h matinée samedi à 16h

Lu / Vu par

Danielle Mathieu-Bouillon
Publié le 23 jan . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Le tout Londres de ce début du 19ème siècle acclame Kean, l'un de ses acteurs les plus célèbres. Comme souvent, fascinées par les héros qu'il interprète avec brio en dépit de l'age qui avance, les femmes sont folles de lui et se le disputent. Mais s'il est bien encore le roi du Théâtre à Londres, il demeure un homme impétueux et fragile à la fois qui finira par exploser, sur scène, dans le rôle d’Othello. Du grand Alexandre Dumas, mâtiné de Jean-Paul Sartre.

Points forts

1- La pièce, astucieuse, truculente, aux dialogues brillants et souvent drôles, pleine de rebondissements à la Dumas et d’une réflexion dont s’empare Sartre, quant à la liberté face au grands de ce monde. Mais Dumas insiste surtout sur la dualité constante de l'acteur, entre son être profond et son rôle.

2- Une troupe joyeusement conduite par Alain Sachs dans un dispositif astucieux qu’il fait manipuler par ses acteurs avec grâce et surtout « en situation ».

3- Une distribution attachante, en tête de laquelle Alexis Desseaux fait preuve d'un beau tempérament et d'une belle ardeur sensible. J’ai particulièrement apprécié la finesse et la justesse de jeu de Sophie Bouilloux qui confère une grande humanité au rôle d’Eléna. Son époux dans la pièce, interprété par Jacques Fontanel, gagne vingt ans en quittant la scène. Justine Thibaudat est charmante.

4- Les jolis costumes de Pascale Bordet, qui maîtrise les époques, avec sa justesse habituelle, en les habillant de son univers poétique.

Points faibles

Cela paraît un détail, mais j’ai un peu déploré la barbe de quelques jours sur le visage d’Alexis Dusseaux, alias Kean, qui ne convient pas à la classe du personnage, en ce début du 19ème siècle.

En deux mots ...

Du Théâtre dans le théâtre, dans un vibrant hommage aux acteurs avec leurs grandeurs et leurs misères. Cela fait plaisir d’entendre du théâtre véritablement écrit. Je vais peut-être en choquer beaucoup mais je trouve que le théâtre de Jean-Paul Sartre - surtout quand l'essentiel est d’Alexandre Dumas - tient mieux le coup, que sa philosophie.

L'auteur

Difficile de trouver un auteur plus fécond qu'Alexandre Dumas (1802-1870) ! "Kean", créé en 1836 aux Variétés, est un superbe hommage au théâtre et à la passion d'être acteur. Cette difficulté pour Kean d'être issu d'un milieu modeste, tout en étant recherché par la haute société, ne fait-elle pas penser à ce que vécut l'auteur lui-même, souvent méprisé par ses contemporains, en dépit de son génie reconnu par le public ? Parmi plus de 300 oeuvres romanesques, plusieurs de ses pièces de Théâtre, parmi une vingtaine, sont encore représentées, notamment "Antony", "Le Tour de Nesle" et tout particulièrement cette merveille qu'est "Kean" ! Un conseil : relisez Dumas et n'échappez pas à ses "Mémoires", aussi fabuleux que ses plus grands romans !

Commentaires

Renault Bernard
Le 14 oct. 2019
à 16h22

J'espère prochainement aller voir cette pièce et retrouver Alexis Desseaux que je n'ai pas vu depuis longtemps. Je fais du théâtre (amateur depuis plus de 10 ans avec un excellent metteur en scène Jean Grimaud et parmi les comédiens une comédienne professionnelle qui va bientôt pour moi s'envola Prisca Lona ( la voir dans clic et declic, pièce qu'elle a écrite et qu'elle joue au Théâtre Théo. Pour ma part, Alexis peut me voir sur Youtube où je dis l'un de mes poèmes '' Le Steamer '' accompagné au piano pendant 12 mn pris chez moi dans ma maison de St Denis d'Oléron.. A bientôt Alexis. Je serai très heureux de te retrouver. Bernard

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.