Thêatre-Spectacles

Madame Bovary

Une Emma qui a du souffle
De Gustave Flaubert
Adaptation de Paul Emond
Mise en scène : Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps

Infos & réservation

Théâtre de Poche Montparnasse
75 Boulevard du Montparnasse
75006 Paris
Tél. : 0145445021
http://www.theatredepoche-montparnasse.com
Du mardi au samedi, 19h. Le dimanche, 17h30
Publié le 05 déc . 2015

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Rappel: il s’agit de la vie aventureuse et romanesque d’Emma Bovary, petite bourgeoise de province, rêvant d’en être une grande… Elle était éprise de liberté, n’avait pas de principes et s’ennuyait à mourir ! Pour sortir de cet univers étriqué, elle épousa le 1er médecin qui passait par là, Charles Bovary, un homme bête et inoffensif, sous l’emprise de sa mère ! Les jours et les mois se suivirent et se ressemblèrent. Emma s’ennuya malgré la naissance de sa fille qui ne dévoila, en elle, aucun instinct maternel. Elle déprima. Et voilà comment elle se jeta dans les bras d’amants, sans aucun discernement,  ces hommes profitant de sa beauté et de sa nature généreuse, lui promettant monts et merveilles… Pour eux et pour assouvir sa soif d’évasion, ses besoins matériels et ses rêves les plus fous, elle fut le jouet d’un prêteur à gages peu scrupuleux,  et ruina sa famille. Plus d’autre issue pour elle que le poison…dans l’incompréhension totale de son mari qui n’avait rien vu venir, malgré les mises en garde de sa mère,qui, elle, avait tout compris depuis le début!

Points forts

1 Quand on arrive dans le théâtre, une certaine inquiétude nous saisit. Quatre chaises en enfilade, une sorte de champs de blé naïf dessiné en fond de scène, on se dit : Aïe, qu’est-ce qu’est-ce qu’ils en ont fait!  Quatre personnages, qui vont en jouer une multitude, entrent. Ils sont à la noce. A la noce d’Emma. Ils jouent du violon, de l’harmonica, de l’accordéon, ils chantent… Seule, Emma Bovary ne jouera que son propre rôle. Mais quelle belle nature ! Quelle générosité ! Quelle incandescence !  Et qu’elle est bien entourée par ces trois merveilleux comédiens !

2 Excellente adaptation, très osée, du roman de Gustave Flaubert. On y trouve une galerie de caractères sinistres; tous les défauts de la nature humaine sont concentrés là ! On cherche vainement un peu de probité, un personnage sympathique… Même cette pauvre Emma est pitoyable !

3 Cela se passe probablement de nos jours, mais qu’importe. D’ailleurs, rien ne rappelle le milieu du 19è siècle ! Ni les costumes, actuels, pauvres et province, ni la musique ! On se croirait à une fête folklorique, au milieu de nulle part… Ce qui est important, ce n’est pas quand ça s’est passé car c’est intemporel. C’est ce que l’on ressent. Et ce que l’on ressent, c’est qu’un drame se prépare. Emma vit dangereusement. Elle est charnelle à l’excès, elle est crédule, facile à approcher et à duper…

4 La mise en scène est efficace. C’est créatif, c’est truculent, ça va vite, on passe d’une situation à l’autre, entraînés par la musique, on sent qu’on va basculer dans la tragédie avec Emma. C’est très bien mené. 

5 Excellent casting. Chaque personnage est remarquablement incarné par ces 4 comédiens et ce sont, en plus, de bons musiciens…

Points faibles

Puristes, s’abstenir et encore…un peu d’intelligence et d’ouverture ne nuisent pas!

En deux mots ...

On ne voit pas le temps passer. L’esprit de Flaubert est là. Sa belle langue aussi. On est content de voir qu’une adaptation, un peu dangereuse, d’un texte classique, peut ne rien trahir du fond, tout en réinventant la forme. C’est réjouissant…

Voilà une version théâtrale, réalisée avec une économie de moyens, mais beaucoup plus intéressante que la version, très classique et sans surprises, proposée récemment au cinéma.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.