Thêatre-Spectacles

MARIE DES POULES

Béatrice Agenin et Arnaud Denis au sommet de leur art
De Gérard Savoisien
Mise en scène : Arnaud Denis
Avec Béatrice Agenin et Arnaud Denis

Infos & réservation

Théâtre du Petit-Montparnasse
3& rue de la Gaité
75014 Paris
Tél. : 01 43 22 77 74
http://www.theatremontparnasse.com
Du 22 septembre au 22 dcembre

Lu / Vu par

Danielle Mathieu-Bouillon
Publié le 22 sep . 2020

Recommandation

4,0En prioritéEn priorité

Thème

Le destin d'une enfant, entrée à 11 ans au service de George Sand pour s'occuper du poulailler - d'où son surnom - et qui va, grâce à cette femme exceptionnelle, apprendre à lire et à écrire, mais sera  marquée indéfiniment par un amour impossible.

Points forts

1 – Gérard Savoisien, l'auteur, connaît bien George Sand. Il a puisé dans sa culture et sa sensibilité les éléments de cette jolie pièce, qui développe avec adresse les péripéties de cette petite Marie, devenue femme, sous le regard et l'aura exceptionnelle de celle que Flaubert considérait comme un grand écrivain.

2 – Une remarquable mise en scène d'Arnaud Denis, toute en sensibilité, finesse, mouvement, drôlerie, poésie dans le très beau décor de Catherine Bluwal. Quelle délicieuse idée que cette maison de poupée pour signifier la maison de Nohant, laquelle s'accorde si bien avec le jeu des marionnettes de Maurice Sand !

3 – Il fallait de grands comédiens pour camper des personnages qui oscillent dans un espace-temps dissocié. C’est tout le génie de Béatrice Agenin de réussir ce dialogue entre George Sand - qu'elle incarne - et Marie des Poules, à laquelle elle donne son ton d’enfance.

A un moment précieux, sous une voilette et dans la pénombre, elle devient l'une puis l'autre, avec une autre voix, une autre énergie, un autre accent, mais avec une telle précision que l'on parvient à croire véritablement à ce dialogue. Là encore, la mise en scène permet le rendu délicat de cet instant privilégié.

Béatrice Agenin est une comédienne rare et inspirée, capable d'émouvoir comme de faire rire ; là encore, saluons le ton donné à la pièce, à la fois dans l'écriture et dans l'excellente mise en scène, qui ne la fait jamais sombrer  dans le mélodrame.

4 – Arnaud Denis parvient à rendre sympathique ce grand garçon charmant, Maurice Sand, fils tant aimé de Georges, un peu étouffé par le génie de sa génitrice. Il est drôle, charmant, dilettante, élégant, tour à tour agacé et ému par cette jeune fille qui devient autre par le langage... et qui parvient à le juger, lui, le fils de la maison, qui l'aime pourtant.

De rôle en rôle, Arnaud Denis travaille, éveille et trouve en lui  des choses nouvelles et tendres qu'il développe ici avec beaucoup de talent et de grâce.

Points faibles

Il n’y a que du positif.

En deux mots ...

Un si joli spectacle, soigné, présenté comme dans un écrin de verdure rousse sous les halos de lumières du château de Nohant, avec deux magnifiques acteurs qui nous font vivre et croire en cette histoire douce, mélancolique et drôle, sous l'ombre de cette femme exceptionnelle qu'était George Sand. Le public répond présent : il rit et applaudit... bref, il est heureux ! Que cela est bon, le beau Théâtre !

Un extrait

« Maurice : Marie, j'ai toujours autant d'affection pour toi.

Marie : Non, non. Du désir, sans doute. Pas plus. L'affection lui est supérieure. Et vous n'êtes pas un homme supérieur, pardon de vous le dire.

Maurice : Et toi ?

Marie : Oh ! Moi non plus ! Je ne suis qu'une simple paysanne qui sait lire et écrire. Tous ces chefs-d’œuvre que j'ai découverts, la bibliothèque de madame en est pleine. Les romans, les nouvelles, les pièces... Ah ! Les pièces... J'aime tant le théâtre. »

L'auteur

Gérard Savoisien est un homme de théâtre, d'abord comédien, puis metteur en scène, directeur de théâtre et professeur d'art dramatique.  Il se consacre depuis 2009 à l'écriture, et remporte de beaux succès comme, voici peu, Mademoiselle, avec Christophe de Mareuil et Anne Bouvier, nommée aux Molières pour le meilleur spectacle de théâtre privé 2018 et Molière 2018 de la meilleure comédienne dans un théâtre privé.

Après Marie des Poules, créé en Avignon et reprise au Théâtre du Petit Montparnasse, avec un prix à la clef pour Arnaud Denis,  G. Savoisien  prépare sa “ Folie Maupassant“ pour le off d’Avignon de cet été.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.