Thêatre-Spectacles

Mes Prix Littéraires

De Thomas Bernard
Pièce en trois épisodes
Mise en scène : Olivier Martineau
Avec Olivier Martineau et Claude Aufaure

Infos & réservation

Le Lucernaire
53, rue Notre Dame des Champs
75006 Paris
Tél. : 01 45 44 57 34
Jusqu'au 5 juillet 2014
Publié le 04 juin . 2014

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Trois remises de prix littéraires autrichiens à  Thomas Bernhard, donnent à celui-ci l'occasion de décrire avec une plume acérée et jubilatoire cet univers de vanités, de bêtises et de faux semblants ainsi que les humiliations diverses auxquelles l'écrivain est soumis. 

Il y cherche en vain sa place et celle de son œuvre.

Points forts

1 Un remarquable texte monologué qui s'écoute comme une musique qui s'enroulerait autour du thème récurent et presque étouffant de la remise (ou non remise) des prix. Il est question des heures qui les précédent, de ceux qui les organisent et les remettent, des détails et du déroulement des "cérémonies". 
Lignes aussi drôles que tragiques. Le regard de l'écrivain se pose avec lucidité et un humour aigu sur lui-même et en face, sur ce monde impitoyable et minable.  

2 Les deux interprètes -excellents- de la pièce (Olivier Martineau, qui en a également réalisé la mise en scène et Claude Aufaure) se succèdent face au public et au plus près de lui, sans autre décor qu'un tapis rectangulaire bleu au sol et un éclairage puissant. 
Deux hommes qui se sont approprié le texte et nous le restituent brillamment avec, tour à tour, gravité et malice. Chacun a son rythme et son jeu, sa diction et son propre art de mettre en valeur une écriture lapidaire par sa simplicité, réduite aux faits, et ses jugements sans appels. C'est irrésistiblement subtil et drôle. 
 

Points faibles

Je n'en vois pas

En deux mots ...

Voici un spectacle à ne pas manquer ! Corrosif et jubilatoire, le texte de Thomas Bernhard est porté par deux comédiens que l'on suit avec bonheur. 

On quitte la salle dite "le Paradis", nichée sous les toits du Lucernaire, avec le sourire et l'envie évidente de voir les autres épisodes. Mais ils peuvent se déguster indépendamment l'un de l'autre. Le deuxième a commencé hier, mardi 3 juin.

L'auteur

Grand écrivain et dramaturge autrichien,Thomas Bernhard  est né en 1931 et mort en 1989. "Mes Prix Littéraires" fut publié en 2009, en Allemagne.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.