Thêatre-Spectacles

Paprika

Du meilleur Palmade
De Pierre Palmade
Mise en scène : Joffrey Bourdonnet
Avec Victoria Abril, Jean-Baptiste Maunier, Julien Cafaro, Prisca Demarez et Jules Dousset

Infos & réservation

Théâtre de la Madeleine
19 rue de Surène
75008 Paris
Tél. : 0142650709
http://www.theatre-madeleine.com
Jusqu'au 7 avril 2018: Du mardi au samedi à 21h; Matinée le samedi à 16h30

Lu / Vu par

Anne-Marie Joire-Noulens
Publié le 16 fév . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Une stripteaseuse très légère et de grand appétit croque la vie par tous les bouts. Un matin, alors qu'elle est dans un épais coaltar, sonne à sa porte un grand dadais qui se prétend être son fils. La douche est rude. Pas question de dire la vérité. Ainsi, elle se fait passer pour sa propre femme de ménage, inopinément prénommée Paprika, et enchaîne les quiproquos de moins en moins crédibles. Comment s'en sortir ?

Points forts

- On retrouve là tous les bons ressorts de la comédie de boulevard  avec ses réparties à l'emporte-pièce et la petite phrase qui tombe pile poil pour provoquer l'hilarité (et l'on sait combien l'exercice est difficile)

- Le bonheur de retrouver Victoria Abril, toujours très à l'aise dans les rôles déjantés, et ici au sommet de sa forme ; en outre, elle joue habilement de son petit accent hispanique pour rajouter du piquant à son discours

- Les seconds rôles sont bien distribués : Jean-Baptiste Maunier a bien grandi depuis "Les Choristes" et Prisca Demarez, la petite camarade de cabaret de Paprika, n'en rate pas une dans le genre gaffeuse invétérée

Points faibles

De temps en temps, une facilité dans une situation attendue, mais c'est une comédie, que diable !

En deux mots ...

C'est avec grand plaisir que l'on trouve là une bonne comédie boulevardière. Victoria Abril a, de temps à autre, des petits côtés de Jacqueline Maillan avec sa gouaille, sa fantaisie et son refus catégorique de fouler les sentiers battus. Par les temps qui courent, rire de bon coeur toute une soirée ne se refuse pas et manifestement, les comédiens semblent s'amuser autant que les spectateurs.

Pierre Palmade, qui a un peu tâtonné dans ses pièces précédentes, a pris de la bouteille si j'ose dire et a réussi cette fois-ci à ajuster parfaitement la donne. C'est du travail bien fait, avec légèreté. Et bonne humeur garantie !

L'auteur

Pierre Palmade a toujours été attiré par le théâtre. Il débute dans "la classe" de Fabrice à la télévision où il côtoie bon nombre d'humoristes inconnus à l'époque (Bigard, Chevalier et Laspalès, Laroque, Mathy, les Inconnus...). Grand admirateur de Sylvie Joly, il se lance dans une série de sketchs qui lui assure très vite le succès et s'oriente rapidement vers le théâtre. Michèle Laroque sera sa partenaire complice (Ils s'aiment", "ils se sont aimés") . Une grande amitié le lie à Muriel Robin et l'un créera des sketchs pour l'autre et vice-versa. Il se diversifie, scénarise Mimie Mathy et Guy Bedos et participe activement au spectacle des "Enfoirés". De ses nombreuses pièces, "Paprika" est, à mon sens, la plus aboutie.

Commentaires

Roger
Le 17 sep. 2018
à 09h35

Sur France 4, on a vu "paprika" et surtout Clémentine affublée d'un énorme soutien-gorge blanc puis exhibant un soutien-gorge rouge. A quelle époque vit on pour montrer ces femmes qui doivent soutenir leurs seins pour pas qu'ils tombent.

Chantal
Le 27 fév. 2020
à 08h45

J'ai passé un bon moment devant ma télé en regardant Paprika. Bravo aux acteurs et à l'auteur. J'ai eu l'impression d'être revenue aux grandes heures de l'émission Au theatre ce soir. Avec la grande Jacqueline Maillan !
Merci à tous

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.