Thêatre-Spectacles

Petits crimes conjugaux

Intelligence, finesse, et lucidité
De Eric-Emmanuel Schmidt
Mise en scène : Jean-Luc Moreau
Avec Fanny Cottençon et Sam Karmann

Infos & réservation

Théâtre Rive Gauche
6 rue de la Gaité
75014 Paris
Tél. : 0143353231
http://www.theatre-rive-gauche.com
Du mardi au samedi, à 21h / Matinée le samedi à 15h.

Lu / Vu par

Marie Roux de Luze
Véronique Paugam
Publié le 20 oct . 2016

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Gilles perd la mémoire à la suite d'un accident; sa femme Lisa l'aide à redécouvrir sa vie. Mais le doute de chacun vis à vis de l'autre les entraîne dans un affrontement sans merci.

Points forts

- Deux acteurs talentueux qui nous régalent en étalant une énorme palette de sentiments, de situations et de mimiques et qui passent avec virtuosité de l'amour à la violence.

- Une réflexion sur la vie de couple et la force de l'échange menée avec intelligence, finesse et lucidité.

- Un texte fort, sensible et touchant où les nombreux rebondissements nous tiennent en haleine.

- L'histoire d'une amnésie salvatrice réelle ou simulée.

- Une réflexion intéressante sur la résistance de l'amour face à l'usure du temps.

- Les rapports de couple dans toute leur complexité.

Points faibles

Nous n'en avons pas trouvé.

En deux mots ...

Faut-il être en guerre pour s'aimer ?

Une phrase

" J'ai une forme de toi en moi, je suis ton empreinte, tu es la mienne."

L'auteur

Eric-Emmanuel Schmidt, né en 1960 en France et naturalisé belge, est un des auteurs francophones contemporains les plus lus et les plus représentés au monde. Il a été traduit en 40 langues et joué dans plus de 50 pays. C'est sa huitième pièce de théâtre, adaptée d'un roman écrit par lui en 2003.

Dramaturge, romancier, essayiste et cinéaste, c'est, une fois encore, un acteur clef de la rentrée littéraire avec la sortie de son livre " L'homme qui voyait à travers les visages" et de la rentrée théâtrale, avec ses deux pièces, celle-ci et une autre, "Le chien". 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.