Culture-Tops soutient nos amis les libraires

Thêatre-Spectacles

Ramsès II

Une comédie très originale et qui fait mouche
De Sébastien Thiéry
Mise en scène : Stéphane Hillel
Avec François Berléand, Evelyne Buyle, Eric Elmosnino, Elise Diamant

Infos & réservation

Théâtre des Bouffes Parisiens
4 rue Monsigny
75001 Paris
Tél. : 01 42 96 92 42
http://www.bouffesparisiens.com
Mardi au samedi à 21h; Samedi à 17h30 et dimanche à 15h
Publié le 20 oct . 2017

Recommandation

4,0En prioritéEn priorité

Thème

De retour d’un voyage en Egypte, Matthieu et Bénédicte viennent rendre visite aux parents de la jeune femme. Mais Matthieu se présente seul sans son épouse. Celle-ci tarde et ses parents finissent par s’inquiéter. Mais où est donc Bénédicte ? Le comportement bizarre de leur gendre va achever de les angoisser.

Points forts

1) Qu’est-ce que la réalité ? Si, par essence même, elle représente une somme de faits tangibles et incontestables, pourquoi la percevons-nous tous différemment ? Pour sa nouvelle pièce, l’une de ses meilleures, Sébastien Thiéry a choisi un thème passionnant qu’il se garde bien de traiter intellectuellement mais qu’en auteur dramatique confirmé, il incarne dans des situations intenses et des personnages forts.

2) Quel trio il a inventé pour la circonstance ! Un pervers détestable (Eric Elmosnino) d’autant plus sadique qu’il est redoutablement intelligent, sa victime (François Berléand, magistral) d’abord abasourdie, effarée, puis combative et même rusée et, entre eux deux, un témoin pourtant très impliqué (Evelyne Buyle) mais qui, pour des raisons personnelles, familiales, préfère peu à peu nier l’évidence. Car certains refusent la réalité en toute conscience.

3) La pièce est difficilement classable. Est-on vraiment au boulevard ? Pourtant un petit malaise inhabituel se dégage. Est-on dans le théâtre de l’absurde ? Peut-être, mais le quotidien de ces gens-là ne nous est pas étranger. Est-on alors chez Stephen King ? Sûrement pas, on ne cesse de rire !

Le spectateur est  saisi, complètement captivé par ce qui se passe sur le plateau et se demande en permanence comment la situation va évoluer. Il a d’ailleurs raison de s’interroger car elle va aller loin, très loin… L’auteur adore jouer les sales gosses !

4) Cette fois, Sébastien Thiéry est allé au bout de son sujet, il ne s’est pas contenté d’écrire un long sketch. Cette pièce-là est bien ronde, bien tournée, car remarquablement construite. Même si elle semble se répéter (ses trois actes commencent à peu près de la même manière), elle avance, elle avance, elle ne cesse de progresser jusqu’au coup de théâtre final qui n’est pas une astuce de dramaturge mais donne son vrai sens au sujet choisi. Mais chut ! On ne vous en dira pas plus…

5) Stéphane Hillel a su doser dans sa mise en scène et sa direction d’acteur ce qui relève de la comédie cocasse et ce qui relève de l’irrationnel angoissant. Le décor de Jacques Gabel, gros volume clair et aéré, animé par de bonnes projections signées Léonard, est une idée judicieuse.  

Points faibles

Bien sûr, l’écriture et le ton hybrides de Sébastien Thiéry pourront déconcerter ceux qui viennent dans ces théâtres de velours rouge applaudir des comédies plus convenues, moins dérangeantes.

En deux mots ...

Comédie qui vous glace d’effroi ou thriller à hurler de rire, « Ramsès II » est l’une des pièces les plus stimulantes et les plus abouties de la rentrée. Intelligente et astucieuse, elle devrait en toute logique remporter un succès… pharaonique.

Un extrait

- Elisabeth (Evelyne Buyle) : « Tu as des… des problèmes de mémoire ? »

- Matthieu (Eric Elmosnino) : « Non, je ne crois pas. Enfin, pas que je me souvienne… »

L'auteur

Comédien de formation classique (cours Florent, Conservatoire national), Sébastien Thiéry commence par écrire pour la télévision la série « Chez Maman » sur Canal+.

Sa première pièce « Sans ascenseur » est montée au Théâtre du Rond-Point et la seconde « Dieu habite Düsseldorf » aux Mathurins. Depuis Sébastien Thiéry est joué au théâtre privé comme au théâtre public. Il aime mêler dans son écriture le comique du boulevard et l’étrangeté de l’absurde.

Ses interprètes sont toujours de très grands comédiens : Patrick Chesnais dans « Cochons d’Inde », Richard Berry dans « Qui est Monsieur Schmitt ? », Pierre Arditi et Evelyne Buyle dans « Comme s’il en pleuvait », Isabelle Sadoyan dans « L’Origine du monde », François Berléand et Isabelle Gélinas dans « Deux hommes tout nus » ou encore Muriel Robin dans « Momo ».

Commentaires

Michel
Le 29 déc. 2019
à 00h18

Je suis tombé sur cette pièce en zappant, pensant rebondir sur la chaine suivante 3 ou 4 secondes plus tard et je n'ai repris la télécommande qu' une heure plus tard.
Merci donc à tous pour ce moment inattendu si agréable.

Michel
Le 29 déc. 2019
à 00h24

Merci et bravo à tous pour ce moment inattendu.

Michel
Le 29 déc. 2019
à 00h24

Merci et bravo à tous pour ce moment inattendu.

CLOCLO54
Le 13 jan. 2020
à 20h07

Vu hier à la télé. J'ai détesté et en suis ressortie mal à l'aise, troublée par ces joutes incessantes et ces scènes répétitives alimentant une action qui n'avance pas. S'il faut avoir fait des études en psychiatrie pour comprendre, alors, inutile d'appeler ça une comédie.Comment peux-t'on rire d'un handicapé et d 'un manipulateur pervers ? Sans oublier la scène où la fille arrive ensanglantée sur un fauteuil ... Beaucoup plus choquant que la vue d'un pénis, me semble t'il !!

Marie
Le 15 jan. 2020
à 15h12

Je suis tombée par hasard sur cette pièce à la télévision. Quel bonheur,! Je suis assez difficile au niveau théâtre. Et là ! Bravo ! Ça sort des sentiers battus, c'est drôle et plein de suspense. Les acteurs formidables. Je débats encore 2 jours après avec mon compagnon sur les interprétations possibles (j'en ai trouvé au moins 3). N'en déplaise aux fâcheux, il faut savoir rire de tout. On en redemande !!

Manon
Le 29 fév. 2020
à 22h47

Pièce dérangeante, je n'ai pas du tout apprécié. Il y a une ambiance malsaine la scène du sexe est furtive mais inutile. Un bon jeu d'acteur mais on se perd entre "maladie psy" ou alors "pervers"

eliane_robin@orange.fr
Le 29 fév. 2020
à 23h39

que c est triste et grave de voir le monde decette façon sans faire jouer l humour le recul et le sens critique jubilatoire ou est VOLTAIRE et GARGANTUA et le bon sens paysan ? c est plus grave que la piece elle meme vs spectateurs etes totalement manipulespas etonnant que la téle nous serve des series aussi betes // l auteur savait bien ce qu il ecrivait navrant vus reactions et tellement infantile .

etavan@jacquemins.com
Le 01 mar. 2020
à 14h18

D'accord et complétement en sur la même longueur d'ondes! Je recommande sans hésitation

etavan@jacquemins.com
Le 01 mar. 2020
à 14h22

On ne fait pas que rire...'on peut trouver dans notre entourage les mêmes personnages et cela nous pousse à la réflexion sur les apparences trompeuses et la manipulation dont on peut être victime!

Mar-yse
Le 01 mar. 2020
à 14h37

Excellente pièce de théâtre regardée hier à la TV. Acteurs exceptionnels avec mention spéciale pour Berléand.
La trame est bien ficelée, on se fait promener jusqu'à la fin.
Puritains et non adeptes de l'humour noir abstenez-vous.

Mikel ANTHONY
Le 01 mar. 2020
à 14h54

Excellente pièce servie par des comédiens exceptionnels , notamment E.Elmosnino, dont la performance est à saluer.
Il y a du Stephen King, effectivement : Evelyne Buyle ( parfaite ), est autant surprise que son mari du comportement étrange de son gendre.. alors, est-ce bien Berléand qui déraille?

Annick
Le 01 mar. 2020
à 17h38

Tout-à fait d'accord avec vous ! Je l'ai regardé hier sur C8, oui de l'humour archi noir, le jeu des acteurs est super !!

Philoutin
Le 01 mar. 2020
à 19h13

Des comédiens excellents , et troublants.
Des dialogues ciselés et brillantissime.
Une intrigue qui déroute le spectateur, le balade, jusqu'à l éclairage final qui explique tout.
Osez traiter ce thème complexe de la démence de cette manière sur un scène de théâtre etait un énorme challenge, mais le résultat est époustouflant !! Bravo !

Céline
Le 19 avr. 2020
à 00h22

Je suis tombée par hasard sur cette pièce à la télévision, et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une telle pépite ! Je suis assez difficile, et j'ai rarement vu quelque chose d'une telle qualité. Un genre très audacieux, qui ne ressemble à rien d'autre, l'humour très fin est parfait, et pour les amateurs d'étrange dont je fais partie, quel délice ! Une pièce dérangeante qui vous sort de votre de zone de confort, qui vous met mal à l'aise, aussi drôle que malsaine, c'est une réussite totale ! Bravo à l'auteur pour cette œuvre magistrale !

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.