Thêatre-Spectacles

T'es pas né

Un beau sujet mais un peu perdu entre deux chaises
De Philippe Maymat
Mise en scène : Laurent Fraunié
Avec Philippe Maymat

Infos & réservation

Théâtre de Belleville
94 rue du Faubourg du Temple
75011 Paris
Tél. : 0148067234
http://www.theatredebelleville.com
ATTENTION: dernière à Paris, le 1er juillet Puis Théâtre La Luna, Festival Off Avignon, du 7 au 30 juillet, à 19H20.
Publié le 24 juin . 2016

Recommandation

1,0A la rigueurA la rigueur

Thème

Un matin, sur le chemin de l’école, Philippe, sept ans, s’entend dire par son frère aîné une petite phrase qui le cloue sur place : « T’es pas né ! ».

Englué dans ce soudain doute existentiel, le gosse va réaliser un parcours héroïque pour se dépatouiller de l’emprise de son aîné.
 
Loin du regard des parents, ce duel sans merci, arbitré tant bien que mal par la frangine qui aimerait bien en placer une, amènera-t-il à Philippe, à force de batailler, la reconnaissance du grand frère ?

Points forts

- Un auteur-interprète qui déborde d'énergie et de passion. Grimaces, imitations, courses poursuites, cascades... Philippe Maymat se donne entièrement pour essayer de garder le spectateur en haleine pendant 1h15.

- Une mise en scène épurée qui permet d'aller à l'essentiel. Sur le plateau nu, juste une chaise, un tatami et un ballon suffisent à faire évoluer l’histoire et nous transporter dans la cour de récréation, un camp scout, une salle de judo ou la maison des grands-parents.

- Des madeleines de Proust ! Walkman, téléphone filaire, dessins animés, BD, joueurs de football... Philippe fait revivre les années 70 et 80, avec originalité et humour mais sans tomber dans le piège de la nostalgie. Le spectateur de plus de 40 ans sera heureux de faire ce flash back avec lui.

Points faibles

- Si la pièce se présente tout public, elle ne touche malheureusement qu'à moitié les enfants ou les adultes. Par son écriture et son ton, il m'a semblé que "T'es pas né" était destiné principalement à un jeune public mais les références choisies des années 80 et 90 ne parlent pas au spectateur né après l'an 2000. Et moi, trentenaire, je n'ai pas apprécié le ton enfantin choisit par Philippe Maymat pour raconter son histoire.

- Un texte inégal. Quelques trous d'airs dans le monologue qui peuvent faire décrocher une partie de l'auditoire (dont j'ai fait partie...).

En deux mots ...

T'es pas né !, ou les affres de la fratrie servies sur un plateau vintage, drôle, cruel, mais posé entre 2 chaises. A recommander principalement aux familles à la recherche d'un spectacle multi-générationnel et qui auront probablement plus d'indulgence et seront capables de se laisser emporter par ce seul-en-scène.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.