Le Misanthrope à tout prix

ive le rythme des alexandrins si chers à Molière !
De
Molière (dialogues additionnels de Florence Limon et Stephan Hersoen)
Durée : 1 heure 15
Mise en scène
Florence Limon et Stephan Hersoen
Avec
Florence Limon et Stephan Hersoen
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre Le Guichet Montparnasse
15 rue du Maine
75014
Paris
01 43 27 88 61
Jusqu’au 7 avril 2024. Vendredi et samedi à 20 heures 30. Dimanche à 16 heures 30

Thème

  • Deux comédiens passionnés veulent à tout prix interpréter Le Misanthrope. Autant le premier, pur et dur, entend conserver à la virgule près le texte original, autant la seconde ne voit pas cela du même œil. 

  • Or il faut donc jouer, même s’il faut pour cela accepter un certain nombre de concessions.

Points forts

  • Ah, le bonheur des alexandrins, et la grandeur qu’ils confèrent au moindre discours ! Les beaux textes bien servis comme ici, sont remarquables, et les dialogues ajoutés par les comédiens ne déméritent pas de l’esprit de Molière.

  • Contrairement à la Comédie Française où sont joués les auteurs classiques, ici, les comédiens sont en costumes de ville et non en habits de l’époque. Et les entendre déclamer des vers en jeans rose est assez anachronique. D’autant que, sur l’assemblage des couleurs, ils se la jouent plutôt Kenzo !

  • Dans cette pièce, les changements de personnages s’effectuent souvent à l’aide d’un détail :  un accessoire, une veste, un chapeau, le talent des comédiens faisant le reste…

  • Les deux interprètes campent bien leurs rôles, lui ne souffrant aucune compromission et elle, beaucoup plus souple, prête à lâcher du lest pour jouer. Ils nous régalent dans ce spectacle. Florence Limon est pleine de fraicheur, avec une belle diction et un sourire désarmant.

  • La déclamation du sonnet d’Oronte vaut son pesant d’or et la réponse d’Alceste lui rend la pareille. On revisite nos classiques avec beaucoup d’intérêt.

  • Enfin, comble de l’humour, introduire la notion de “transition écologique“ dans ces scènes d’époque est signe d’allégeance aux diktats actuels !

Quelques réserves

  • Aucun temps mort…

Encore un mot...

  • Ce spectacle est multiple grâce à l’aisance des comédiens interprétant tous les rôles et se fondant dans la personnalité de chacun d’entre eux avec bonheur.

  • C’est un moment gai, enjoué, farfelu. Nous nous replongeons dans les “Lagarde et Michard“ de notre jeunesse. A voir donc, quel que soit l’âge ! 

Une phrase

  • « Quel besoin si pressant avez-vous de rimer ! »
  • « Il faut qu’un homme ait grand empire sur les démangeaisons qui lui prennent d’écrire ! »

L'auteur

  • On connaît suffisamment Molière pour se permettre ici d’évoquer les deux comédiens - Florence Limon et Stéphan Hersoen – qui ont écrit un texte à la façon de Molière.

  • Ils sont à la fois comédiens, metteurs en scène et directeurs d’acteurs. Ils ont fondé en 2020 La Compagnie du plateau libre, et se complètent lors de la création de leurs spectacles. • Stephan Hersoen intervient également en milieu scolaire. Leur compagnie prépare pour 2024 Le malade imaginaire.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Kids
De
Fabrice Melquiot