Les enfants

Comment transmettre ce qu’on est tout en continuant à vivre ?
Adaptation : Louise Bartlett
Durée : 1h30
Mise en scène
Eric Vigner
Avec
Céline Brune, Frédéric Pierrot, Dominique Valadié
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre de l’Atelier
Place Charles Dullin
75018
Paris
01 46 06 49 24
Jusqu’au 30 octobre, du mardi au samedi à 21, le dimanche à 16h

Thème

  • Les enfants, ce sont Hazel et Robin, deux ingénieurs nucléaires à la retraite, qui vivent dans une maison au bord de la mer, près de la centrale où ils ont travaillé. Ils se sont reconvertis tant bien que mal dans l’agriculture biologique. Même lorsqu’un tsunami endommage la centrale, ils ont souhaité rester sur place.
  • La visite impromptue de Rose, un amour de jeunesse qui a travaillé avec eux mais qu’ils n’ont pas vue depuis trente-huit ans, donne lieu à une proposition étonnante, qui va remettre leur quotidien en question.

Points forts

  • L’écriture est caustique et légère et, l’air de rien, se situe dans la grande tradition d’un théâtre anglais qui aime insuffler de la légèreté sur des questions idéologiques, politiques et sociales
  • La transmission est au centre de la pièce : ce qu’on reçoit, ce qu’on en fait, ce qu’on partage et ce qu’on donne. Tout se mêle, le passé et le présent, le personnel et le professionnel, la confrontation et l’affection, le désir de vivre et celui de laisser la place.
  • Le trio d’acteurs résulte d’un véritable casting “sur mesure“. Autour de Frédéric Pierrot, en homme perdu qui se cache en vain, tour à tour lucide et perdu, enfant et parent, Cécile Brune et Dominique Valadié composent un duo de femmes qui se complètent magnifiquement, Cécile Brune puissante et Dominique Valadié inattendue.

Quelques réserves

  •  Le texte et la mise en scène pratiquent l’ellipse et l’absurde, mais on peine parfois à s’y retrouver. La distanciation qui conduit à l’absurde nous égare parfois en chemin, avant que nous puissions retrouver des voies plus familières et le fil de l’histoire.
  • L’humour affleure sans qu’on ne rie vraiment.

Encore un mot...

  • Les enfants est une création en France. La pièce, montée en Angleterre en 2017 a également été jouée à Broadway.
  • Une autre pièce de la dramaturge anglaise, Le firmament, se joue également en ce moment à Paris, au Centquatre.

Une phrase

« Les retraités, c’est comme les centrales nucléaires. On aime vivre au bord de la mer .»

L'auteur

  • Lucy Kirkwood est une dramaturge britannique née en 1984. Elle obtient son diplôme de littérature anglaise en 2007, et se fait aussitôt connaître par ses premières adaptations et créations, aussi bien pour adultes que pour enfants.
  • Elle est récompensée par le Susan Smith Blackburn Prize en 2014 et est élue membre de la Royal Society of Littérature en 2018. Elle est également scénariste pour la télévision.

Commentaires

Agnès baudet-arzel
dim 13/11/2022 - 19:53

C’est un magnifique spectacle ! Le thème traité est tellement d’actualité : on y retrouve la question de l’énergie, de la préservation de notre planète et de la responsabilité des parents envers leurs enfants. Quel plaisir de retrouver Frédéric Pierrot que l’on a eu temps de plaisir à voir dans la série en thérapie. Bravo également aux deux actrices qui sont drôles et sensibles.
A voir donc à conseiller.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk