Pierre. Ciseaux. Papier.

Vif, mordant, rapide, mais avec quelques longueurs de texte
De
Clémence Weill
Avec
Benoit Guibert, Julie Recoing, Thomas Rortais
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Théâtre du Rond-Point
2 bis Avenue Franklin Roosevelt
75008
Paris
0144959821
ATTENTION: dernière, le 14 mai

Thème

Trois personnages sont assis sur des fauteuils en cuir: l'homme mur, la femme et le jeune homme. Une lumière rouge éclaire la salle. La scénographie laisse à penser qu'on s'apprête à assister à une émission télé, un show où les participants seraient en compétition.

La pièce commence. Tour à tour les personnages s'expriment, se décrivent mutuellement, se décortiquent. Tour à tour, ils racontent l'autre. D'apparence, ils ont l'air tout à fait ordinaires. Pourtant, en fouillant dans les souvenirs et les anecdotes, celui qui raconte finit par briser le masque de celui qu'il présente.On découvre alors progressivement ce qui les rend uniques et paradoxaux. Fini les idées reçues.

Et puis, leur réalité s'entremêle, leur histoire bascule. Le spectateur assiste alors au jeu cruel de leur vie, de la vie.

Points forts

Le jeu des comédiens est formidable, en particulier celui de Benoit Guibert, qui campe le personnage de l'homme mûr à merveille. 

On rit, noir certes, mais on rit! Le texte est vif et mordant.

La mise en scène est originale et surprenante. Laurent Brethome a demandé aux acteurs de jouer de manière rapide et dynamique afin de respecter la musicalité du texte. Ça fuse !

Quelques réserves

Quand je suis sortie du théâtre, je me suis longtemps demandé ce que j'en avais pensé! Les comédiens sont excellents, la mise en scène originale et pourtant parfois on perd le fil et on décroche. Le texte est peut être un peu long à certains moments. Le rythme intense peut aussi facilement laisser le spectateur sur le coté.

Je regrette que les comédiens soient restés assis durant toute la première partie. J'aurais aimé voir une évolution dans les corps.

 

Encore un mot...

"Quand on s'aime on ne forme plus qu'un. Le tout est de savoir lequel des deux."

Une phrase

C'est un beau moment de théâtre, dommage qu'il y ait des petites longueurs!

L'auteur

Clémence Weill est à la fois comédienne, metteur en scène et auteure. Elle a été formée à l'Ecole Claude Mathieu et à la Sorbonne, en Histoire de l'Art. 

En tant que comédienne, elle travaille notamment avec Jean-Louis Hourdin, Matthias Langhoff et Emmanuel Demarcy Mota. En 2014, elle cofonde le club d'auteurs ACME ( Appuyés Contre un Mur qui s'Ecroule). Elle écrit des pièces, des scénarii, des articles et des romans graphiques. Dans ses pièces, elle choisit de mélanger les styles d'écritures afin d' interroger le spectateur sur la société. 

"Pierre. Ciseaux. Papier" a reçu le Prix Domaine français des Journées de Lyon des auteurs de théâtre et le Grand Prix de littérature dramatique en 2014.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
LOVE SONGE THERAPIE
De
D’après l’œuvre de William Shakespeare, adaptée du Songe d’une nuit d’été par Ned Grujic et Raphaël Sanchez