La chambre des officiers, d'après le roman de Marc Dugain

Une version light pour jeune public !
De
Scénario Philippe Charlot, dessins Alain Grand
Ed. Grand Angle
Mars 2023
72 p.
16,90 €
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Thème

Adrien, la première Guerre Mondiale le prend presque à la sortie de son école d'ingénieur pour être mobilisé dans le Génie afin de construire des ponts. Avant de rejoindre son unité, il croise Clémence avec qui il a une courte liaison passionnée. A peine arrivé à proximité du front, un éclat d'obus lui arrache une partie du visage lors d'une reconnaissance. Sa guerre est finie alors qu'elle vient à peine de commencer. 

Commence pour lui le long calvaire de la reconstruction de son visage. Celui-ci le conduira à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, dans la "chambre des officiers", qui va se remplir petit à petit d'autres "gueules cassées". 

Cette bande dessinée, adaptée du roman éponyme de Marc Dugain, raconte ses années de convalescence, de reconstruction physique et psychologique, la rencontre avec d'autres compagnons de souffrances. Ils seront, après l'armistice, des héros invisibles car physiquement terrifiants, dont la réinsertion dans la vie "civiles” sera particulièrement difficile. Mais pour Adrien, l'amitié des camarades et le souvenir de Clémence seront deux précieux compagnons de résilience.

Points forts

Adaptée du roman, cette bande dessinée est une "douce" transition vers l'œuvre originale. 

La difficulté de l'exercice est triple : exprimer par l'image ce qui n'était pas concevable à l'époque - survivre sans visage ; restituer l'essentiel de la détresse psychologique du personnage et sa lente reconstruction ; alterner entre le récit à la première personne (la forme originale du roman) et le récit distant, qui par le dessin, offre à voir Adrien vivre avec son handicap.

Cet exercice est proposé avec un graphisme qui oscille entre le réalisme et la caricature. Doté d’une mise en couleur de qualité, l'ensemble est formellement plutôt réussi. Par ailleurs, trois courts extraits du roman proposent une transition entre les époques. 

Enfin, grâce à une mise en image assez pudique, les difficultés de la chirurgie de la face, de la convalescence de ces grands blessés et de leur amitié naissante sont plutôt bien rendues ; ainsi que la restitution des locaux du Val-de-Grâce, des Paris bourgeois et populaire des années de guerre et d'après-guerre.

Quelques réserves

Le traitement graphique de cette histoire est un avantage pour une œuvre "tout public" mais n'établit pas vraiment le récit dans sa réalité. Cette bande dessinée transforme donc un peu le thème du roman en un "divertissement" qui éloigne du témoignage intime de la souffrance d'Adrien et de la difficulté à se reconstruire sous le regard des autres.

Encore un mot...

Cette bande dessinée place l'œuvre de Dugain comme un tremplin à la découverte du roman original, pour un public jeune, voire adolescent. L'histoire de cette convalescence, des ces années sans miroir qui oscillent entre désespoir, tentations de l'amitié et du désir, reste, sous cette forme inédite de la bande dessinée, intéressante à découvrir. Mais elle ne rivalise ni avec le roman, ni avec son adaptation cinématographique, si émouvante, qui remporta les Césars 2002 de la photographie et du second rôle pour André Dussollier.

Une illustration

L'auteur

Marc Dugain a publié La chambre des Officiers en 1998. Ce roman a reçu un très bon accueil de la critique, et quatre prix dont le Prix des libraires. Il a été adapté au cinéma par François Dupeyron en 2001.

Philippe Charlot est scénariste de Bande Dessinée, et musicien ! Parmi ses réalisations, le Train des orphelins (une aventure en 8 épisodes) a reçu de nombreux prix, dont le prix 2012 de la BD historique et sociale.

Alain Grand est sans doute un des seuls dessinateurs de bandes dessinées docteur (et ancien praticien) en chirurgie dentaire !

Tanja Wenisch est la coloriste de cet album.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir