La Loi de la jungle

Saugrenu, potache, acerbe et profond (mine de rien...)
De
Antonin Peretjatko
Avec
Vimala Pons, Vincent Macaigne, Jean-Luc Bideau, Pascal Légitimus
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Thème


Un certain Marc Chataigne, stagiaire au ministère de la Norme, est envoyé en Guyane pour approuver le respect des normes du projet Guyaneige, une fausse piste de ski. Il y fera la rencontre de Tarzan, Galgaric, Duplex dans la jungle...

Points forts

- Truculent, absurde, loufoque, ironique, cocasse, burlesque, déjanté.... les mots me manquent pour décrire ce film d'une très grande drôlerie sur fond de critique politique et sociétale.

- Vincent Macaigne et Vimala Pons sont survoltés et brillants dans ce film aussi joyeux que sérieux.  

- Les seconds rôles comme Pascal Légitimus, Matthieu Amalric ou Jean-Luc Bideau sont tout aussi délicieux. 

- L'histoire et la mise en scène, très originales, qui mettent en avant les énormes défauts des décisions politiques européennes pour des territoires n'étant pas "équipés" pour ce type de décisions politiques. 

Quelques réserves

- Il me semble, personnellement, qu'Antonin a passé trop de temps sur le chemin à travers la forêt et pas assez sur l'histoire d'amour. C'est dommage car c'est aussi ce que j'avais envie de voir. 

- Si je peux me permettre une confidence familiale, ma femme a détesté ce film car le style de narration et les blagues sont clairement particulières et pour un public averti, à l'humour potache et absurde... 

Encore un mot...

Si vous souhaitez voir un film avec des hélicos, des histoires d'amours, des mygales, des lianes, des décisions européennes qui ne marchent pas, des 'clims' qui fonctionnent et des ventilateurs allumés, des fonds d'investissement canadiens, un ministère de la norme et la jungle administrative ou humide.... courrez voir ce film saugrenu !!!

Une phrase

"Chataigne..... t'es hors norme". 

L'auteur

Antonin Peretjatko a été diplômé en 1999 de l'Ecole Nationale Louis Lumière. 

Il consacre son début de carrière à la réalisation de courts métrages. 

En 2009, il participe à l'élaboration de "Un prophète", de Jacques Audiard, Grand Prix du Jury au Festival de Cannes, en réalisant un documentaire sur le tournage du film, "Derrière les barreaux", qui obtient en 2011 le Prix du Syndicat de la Critique.

Il réalise son premier long métrage, "La fille du 14 juillet", qui fait partie de la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2013.

Il est tout de suite adopté comme appartenant à une nouvelle génération de cinéastes qui apportent un ton décalé, ironique, un style décontracté et acerbe qui plait au jeune public.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Vous pourriez aussi être intéressé

Cinéma
ELVIS
De
BAZ LUHRMANN
Cinéma
COUPEZ !
De
MICHEL HAZANAVICIUS