Culture-Tops soutient nos amis les libraires

Cinéma/Séries TV

Les Suffragettes

Intelligent, réaliste, sobre, et actuel
De Sarah Gavron
Avec Carey Mulligan, Meryl Streep, Helena Bonham Carter, Brendan Gleeson, Anne Marie Duff.

Infos & réservation

Publié le 18 nov . 2015

Recommandation

4,0En prioritéEn priorité

Thème

A travers la destinée et la prise de conscience de Maud (personnage fictif), modeste, voire discrète, épouse, mère et employée d’une blanchisserie industrielle de Londres, le combat des suffragettes anglaises, terme créé de façon dépréciative par la presse britannique et dont ces activistes s’emparèrent avec fierté; combat qui devait aboutir en 1918, en Angleterre, à la reconnaissance du droit de vote des femmes et créer un mouvement irréversible dans le monde entier.

Points forts

- Un film exemplaire pour évoquer fidèlement cette lutte tout en respectant scrupuleusement les faits historiques, sans sacrifier au spectacle, à l’image de l’éprouvant Hunger de Steve McQueen (2008).

- Une étude subtile et édifiante du mécanisme de la prise de conscience “politique” (au sens étymologique de gestion de la cité) et de sa radicalisation face à la surdité et à la violence des institutions tout comme de l’apathie, voire de la vindicte, populaire.

- Le jeu parfait des comédiens.

- Des images qui jouent astucieusement sur les plans, les lumières et les couleurs pour donner du sens aux décors.

- Un combat toujours d’actualité (cf le générique de fin).

- L’absence de tout stéréotype. Les hommes, notamment le mari, sont intelligemment inscrits dans leur temps.

- On y apprend une foule de choses, par exemple que ce mouvement a amené la police à inaugurer l’utilisation de photos.

- C’est la première fois que le Parlement anglais accepte que des scènes soient tournées sur place.

Points faibles

Je n'en vois pas

En deux mots ...

2000 femmes furent emprisonnées à Londres dans des conditions dégradantes, à l'occasion de ce combat. En France, ce fut en 1945 seulement que les femmes obtinrent le droit de vote. Aujourd’hui, cette lutte reste de mise dans bien des pays. 

Une phrase

“Plutôt rebelle qu’esclave” (Maud).

Le réalisateur

Nommée en 2007 aux Bafta et Bifa Awards (respectivement équivalents britanniques des Oscar et du cinéma indépendant) lors du festival du film de Londres, pour son film Rendez-vous à Brick, Sarah Gavron, née en 1970, a étudié à la prestigieuse National Film and Television School (NFTS). Par ailleurs documentariste, elle est considérée dès ses premières réalisations comme une des 10 réalisateurs (-trices) du Festival du film de Sundance à suivre, et ne cesse d’accumuler les récompenses.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.