Cinéma/Séries TV

Maestro

De Léa Fazer
Avec Michaël Lonsdale, Pio Marmaï, Alice Belaidi, Deborah Francois

Infos & réservation

Publié le 12 oct . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Un comédien débutant parvient à se faire recruter pour un film tourné par un maître du cinéma. La personnalité du réalisateur, directement inspirée de celle d’Eric Rohmer, imprègne le tournage, et ne suscite qu’admiration de la part de son entourage. Très éloigné de l’univers de ce cinéaste, le jeune comédien, d’abord narquois, se laisse peu à peu gagner par l’évocation permanente de textes de référence classiques et l’amour de la poésie dans lesquels baigne l’ensemble de la troupe.

Points forts

- Le rendu de l’ambiance de tournage, oscillant entre la fascination exercée par le cinéaste, le désir de satisfaire sa moindre exigence et les tensions liées à des contraintes budgétaires très serrées. On y lit malgré tout la confiance et le respect manifestes que peuvent se témoigner mutuellement les auteurs, les acteurs mais aussi les techniciens, dans cette aventure que constitue la réalisation d’un film.

- Le plaisir de réviser ses classiques et surtout d’entendre dire de la poésie, en particulier par Michaël Lonsdale.

- Le ton léger et humoristique employé tout au long du film.

Points faibles

- Des personnages, de jeunes comédiens en galère, parfois à la limite de la caricature.

- Des jeux de séduction et une histoire d’amour moins finement traités.

En deux mots ...

Sorti à la fin juillet, ce film est une jolie comédie sur un thème sérieux. Lorsque l’intelligence et la sensibilité, laissées à découvert, l'emportent sur les tics propres à un milieu de vie. 

Le réalisateur

Léa Fazer est suisse. Elle est réalisatrice, scénariste, actrice, et metteur en scène pour le théâtre. Maestro est son 6è film.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.