Cinéma/Séries TV

My Sweet Pepper Land

De Hiner Saleem
Avec Golshifteh Farahani et Korkmaz Arslan

Infos & réservation

Publié le 05 mai . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

C'est l'histoire d'un amour très poétique et romantique entre le chef de la police et une institutrice d'une rare beauté. En toile de fond : les magnifiques paysages du Kurdistan irakien, austères, arides et somptueux; et un environnement de conflits tribaux et politiques entre chefs de clans, résistants armés anti-irakiens, représentants de l'autorité légale, contrebandiers de la drogue. On a d'un côté une situation locale violente, de l'autre un amour "racinien" délicat soumis à un farouche code de l'honneur traditionnel.

Points forts

- Un merveilleux jeu d'acteurs: l'actrice irakienne Golshifteh Farahani est lumineuse de douceur brune. Son partenaire, Korkmaz Arslan, est sobre, sauvage et brousailleux à souhait.

- Les images d'intérieur, en couleurs chaudes et sombres, les paysages...

Points faibles

Les oppositions entre les différents clans (tribus traditionnelles, résistants armés, contrebandiers) illustrent la complexité sociale et politique de la situation au Kurdistan, mais sont présentées de façon peu lisible.

En deux mots ...

Une très belle histoire d'amour en butte à un code de l'honneur familial archaïque, dans un Kurdistan irakien politiquement et socialement troublé.

Le réalisateur

Cinéaste kurde, né en 1964 à Acra (Kurdistan irakien), Hiner Saleem a quitté l'Irak de Sadam Hussein dès 1981, pour se réfugier en Italie, puis en France où il vit depuis plusieurs années. Il est l'auteur de plus d'une dizaine de films, traitant pour la plupart de récits liés au Kurdistan, dont "Dol dans la vallée des tambours", "Si tu meurs, je te tue", "Vive la mariée... et la libération du Kurdistan".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.