Cinéma/Séries TV

National Gallery

De Frederick Wiseman

Infos & réservation

Lu / Vu par

Jacqueline Le Bris
Publié le 20 nov . 2014

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Une plongée au sein du musée londonien "National Gallery". Le documentaire permet de montrer plus particulièrement certaines oeuvres "phares" du musée, mais évoque aussi la gestion financière, le rôle des restaurateurs, l'apport des conférenciers.

Points forts

- Les moments passés avec les conférenciers expliquant à des publics divers les tableaux, l'histoire qu'ils racontent, l'origine de leur réalisation (commande royale, par exemple, en vue de présenter à Henry VIII d'Angleterre une fiancée potentielle), les entretiens avec les restaurateurs  qui au delà de la "matière" s'interrogent sur le vécu du tableau et les raisons de la composition voire les "repentirs" des peintres sur la même toile.

- Les réunions de travail  réunissant les conservateurs, les financiers, traitant les questions liées à la "rentabilité" de certaines expositions, au problème des financements (permettre ou non l'affichage de bandeaux publicitaires sur le bâtiment, la réalisation d'émission de télévision...), tout ceci mené avec une extrême courtoisie.

- Les scènes montrant les files d'attente de visiteurs dès le petit matin lors d'expositions très prestigieuses (Leonard de Vinci, Turner), le public étant, d'un point de vue social, apparemment très diversifié.

Points faibles

La durée du film, peut être.

En deux mots ...

Pour ceux qui aiment la peinture et les musées, c'est incontournable. 
Pour ceux qui voudraient convaincre les enfants que musée n'égale pas ennui assuré, c'est un film très porteur!

Le réalisateur

C'est Frederick Wiseman (américain né en 1930) qui a réalisé ce film documentaire sur la National Gallery, à l'affiche depuis plusieurs semaines tant il intéresse le public français. Son travail antérieur a porté sur des secteurs très divers; on signalera notamment:  en 1996, "la Comédie française ou l'amour joué"; en 2009,  "La Danse, le ballet de l'opéra de Paris"; en 2011, "Crazy Horse".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.