Cinéma/Séries TV

Respire

De Mélanie Laurent
Avec Joséphine Japy (Charlie), Lou de Laâge (Sarah), Isabelle Carré (Vanessa) et Claire Keim (Laura)

Infos & réservation

Publié le 15 nov . 2014

Recommandation

2,0A la rigueurA la rigueur

(pour le film; mais EN PRIORITE, pour découvrir deux nouvelles actrices époustouflantes).

Thème

Adaptation d’un roman d’Anne Sophie Brasme publié en 2001, "Respire" raconte l’histoire de Charlie, lycéenne de 17 ans, calme et réservée. Sarah, nouvelle élève, fraîchement débarquée dans la même classe, va vite exercer sur elle une certaine fascination. Une relation complexe se tisse entre les deux jeunes femmes. 

Points forts

-  Un duo de jeunes actrices formidables : Joséphine Japy, présente sur presque tous les plans, offre une interprétation tout en fragilité; et Lou de Laâge est aussi hypnotique que vénéneuse ;

-   On peut donc saluer une direction d’actrices subtile de la part de Mélanie Laurent.

Points faibles

-  Un film à la structure bien trop marquée : trois actes de trente minutes qui ôte au récit son cours naturel;

- L’amitié entre ces deux lycéennes se résume à griller ensemble leurs paquets de cigarettes: un brin réducteur… 

- Bien qu’interprété avec brio, le personnage de Sarah ne nous offre aucun autre sentiment que l’antipathie. On aimerait lui voir d’avantages de failles pour mieux comprendre ses motivations ;  

-   Un mécanisme de dominant/dominé trop évident et peut être trop vite amené pour nous permettre d’y adhérer pleinement. 

En deux mots ...

Un film qui sonne malheureusement assez creux, au final, même si le thème abordé par Mélanie Laurent est louable car peu traité au cinéma. On lui préfèrera "Naissances de pieuvres", de Céline Sciamma, pour illustrer les relations malsaines qui peuvent se nouer entre adolescentes.

Le réalisateur

Mélanie Laurent est une artiste multi – tâches. Elle a trusté le devant des affiches du cinéma, aussi bien hexagonales ("Je vais bien ne t’en fais pas", "La Rafle", "Le Concert"…) qu’internationales ("Inglorious Basterds", "Beginners" ou "Insaisissables"), sorti son premier album en 2011 avec "En t’attendant" et fait ses premiers pas derrière la caméra, la même année, avec son premier long métrage, "Les Adoptés". Fort d’un bon accueil du public, elle réitère l’expérience avec ce nouveau film, salué à la Semaine Internationale de la Critique du dernier Festival de Cannes.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.