Salt and fire

C'est beau, intelligent, poétique, écologique, mais...
De
Werner Herzog
Avec
Michael Shannon, Veronica Ferres, Gaël Garcia Bernal
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Une équipe de 3 chercheurs, dirigée par l’éminent professeur Sommerfield, est enlevée et emprisonnée alors qu’ils sont sensés faire un rapport pour l'ONU sur une catastrophe naturelle,  dûe à des erreurs humaines. 

L’homme qui les a enlevés est en fait le dirigeant d’un consortium international, responsable de ce désastre écologique. 

Le bourreau respecte parfaitement ses otages et, en particulier, Laura Sommerfield, dont il connaît très bien les travaux et avec laquelle il a de longues conversations sur le monde, la nature et la vie. 

Pourquoi est-il aussi agréable avec elle? Pourquoi la respecte-t-il autant ?

Points forts

- Nous avons là un film très lent. Mais le rythme, très calme, devient peu à peu lourd de sens. 

- Le scénario, sur fond de désastre écologique, est remarquable. 

Quelques réserves

- Le dénouement aurait pu être, pour le coup,  un peu plus développé. Nous restons un peu sur notre faim.  

- Le quotidien et les petits détails de la vie du professeur Sommerfield ont été malheureusement un peu trop 'scénarisés’ alors que d’autres aspects, plus importants, notamment  la partie philosophique, auraient pu être plus approfondis.

- Les paysages magnifiques de Bolivie sont trop peu exploités, malheureusement.

Encore un mot...

C'est beau, poétique, philosophique, écologique.

Ce film pourrait même être épatant s'il n'y avait pas les petits travers évoqués plus haut.

Une phrase

"La vérité est la fille du temps". 

L'auteur

Werner Herzog commence sa carrière à 20 ans et finance son 1er court métrage en faisant des petits boulots la nuit. 

Puis les choses sérieuses commencent: son premier long métrage, ‘Signes de vies’, obtient un prix spécial au festival de Berlin. Sa carrière est lancée. 

Nous retiendrons, en particulier, de cette longue et brillante carrière, trois films :'Aguirre, la colère de Dieu’, prix du Syndicat de la critique française et nommé au César du meilleur film étranger; ‘L’énigme de Kaspar Hauser’, présenté à Cannes et qui recevra trois prix; et ‘Nosferatu fantôme de la nuit’, avec Isabelle Adjani,

Werner Herzog s'est également fait connaître pour ses talents de réalisation de documentaires, dont notamment: ‘Wheel of Time’, sur le Dalaï Lama; ‘Grizzly Man’ ,qui raconte la vie d’un documentariste; ‘Rencontre au bout du monde’, nominé à l’oscar du meilleur documentaire; et ‘Into the abysse , sur le fonctionnement du système pénitencier américain. 

Bref, un réalisateur brillant qui essaye de  toucher les esprits par des films profonds. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Vous pourriez aussi être intéressé

Cinéma
ELVIS
De
BAZ LUHRMANN
Cinéma
COUPEZ !
De
MICHEL HAZANAVICIUS