Cinéma/Séries TV

Tout de suite maintenant

Sympathique, bien ficelé et, le plus souvent, bien interprété
De Pascal Bonitzer
Avec Agathe Bonitzer, Vincent Lacoste, Lambert Wilson, Jean-Pierre Bacri, Isabelle Hupper

Infos & réservation

Publié le 02 juil . 2016

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Nora démarre une brillante carrière dans la haute finance. Elle découvre rapidement que ses patrons, ainsi que la femme de l'un d'eux, ont connu son père Serge Sator. De là, naît une sorte de rivalité génératrice de nombreuses tensions.  

En parallèle Nora entretient une relation étrange avec son collègue Xavier sur le format "je t'aime moi non plus". Relation entremêlée de jalousie, de rivalité et d'amour.....

Qui gagnera ? Qui perdra ? Gagneront ou perdront-ils beaucoup ?

Points forts

- Le jeu d’acteur de Vincent Lacoste, Agathe Bonitzer, Jean Pierre Bacri, Lambert Wilson et Pascal Greggory est irréprochable et très juste. 

- L'intrigue tient le spectateur jusqu'au bout. On ne sait vraiment pas ce qui va se passer, on s’interroge jusqu’à la fin, ce qui rend le film d'autant plus intéressant.

- Les rôles secondaires ont également leur importance et sont bien tenus. 

Points faibles

- J’ai trouvé le jeu d’Isabelle Huppert parfois un peu faux ou surjoué (oui, j'ose le dire...).

- Il y a quelques moments ou scènes qui sont légèrement étranges ou bizarres. Je me suis interrogé sur leur sens, sur leurs liens avec l’intrigue du film, n’en trouvant aucun...

En deux mots ...

Un film sympathique qui a le mérite de réunir un certain nombre d'acteurs talentueux autour d'une intrigue bien ficelée... 

Une phrase

« Vous devriez faire la fête, vous verrez ça détend. » 

Le réalisateur

Pascal Bonitzer arrive dans le cinéma presque par hasard. Après être sorti de la fac avec un diplôme de philosophie à Nanterre, il rentre en 1969 comme critique cinéma aux 'Cahiers du cinéma' où il restera jusque dans les années 80. Dès 1967, il fait des apparitions à l’écran dans des seconds rôles. 

En parallèle de ses critiques il devient scénariste, en participant au film 'Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère', de Michel Foucault. 

Il commence à se faire un nom en tant que scénariste en collaborant notamment avec André Téchiné, Pascal Kané, tous les deux anciens membres des 'Cahiers du cinéma' ou encore Jacques Rivette, qui fait partie de 'la Nouvelle Vague', et avec qui il aura une longue et brillante collaboration: 10 films ensemble à leur actif.  Il collabore ensuite avec de nombreux autres cinéastes tels que Schroeder ou Jacquot.

Il s’essaie tardivement à la mise en scène, en réalisant en 1996 son premier long métrage, ‘Encore’, qui reçoit le prix Jean Vigo. Il s'agit d'une sorte d'autoportrait ironique et humoristique, très réussi.

Par la suite il va mettre dans son objectif quelques grands acteurs français comme Fabrice Luchini, Guillaume Canet ou Vanessa Paradis.

Il s’essaie par ailleurs, avec plus ou moins de réussite, au fantastique et sort du registre de la comédie. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.