Cinéma/Séries TV

Un homme à la hauteur

Une comédie charmante et émouvante sur le droit à la différence
De Laurent Tirard
Avec Jean Dujardin, Virginie Efira, Cédric Kahn, Stéphanie Papanian, César Domboy, Edmonde Franchi, Manoelle Gaillard, Bruno Gomila

Infos & réservation

Lu / Vu par

Dominique Poncet
Publié le 04 mai . 2016

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Diane (Virginie Efira), une avocate aussi belle que brillante, vient de mettre un terme à un mariage qui ne la rendait pas heureuse. La voilà donc libre comme l’air pour chercher l’homme de sa vie...

Un jour, elle reçoit le coup de fil d’un certain Alexandre ( Jean Dujardin) qui a retrouvé le portable qu’elle avait égaré. Il va suffire de quelques minutes pour qu’elle tombe sous le charme de cette voix, dont elle devine qu’elle appartient à un homme courtois, drôle et cultivé. Elle ne va donc pas résister au plaisir de se rendre au rendez-vous qu’il lui fixe… Mais la rencontre va réserver  à la jeune femme une surprise…de taille .  L’homme qui va s’installer en face d’elle, mesure… 1m40.

Malgré toutes les qualités de cet homme- qui va s’avérer être un architecte  renommé-, et en dépit  des battements de son cœur, Il va falloir que Diane accepte sa différence, et réussisse à supporter le regard des autres  sur son nouvel amoureux.

Bien sûr, après moult péripéties tour à tour drôlatiques et émouvantes, et parce que « Un homme à la hauteur » est une comédie romantique, l’amour entre ces deux êtres si dissemblables physiquement  finira par triompher.

Points forts

- Et d’abord le scénario. Ecrit d’une plume alerte et légère, semblant danser sur les fils de l’humour, de l’élégance et de l’émotion, il échappe à toute forme de pesanteur. Les quiproquos  ne sont pas annoncés au bazooka, les  moments dramatiques ne dégoulinent pas de bons sentiments et les scènes comiques ont de la finesse. Etant donné le sujet du film, cela relève de l’exploit.

- Jean Dujardin.  Pour jouer le rôle d’un homme de si petite taille, aller chercher l’un des comédiens les plus charismatiques et séduisants du cinéma français pouvait sembler incongru. L’idée se révèle formidable : Jean Dujardin a compris que pour rendre crédible le fait que sa belle partenaire tombe amoureuse de son personnage, il fallait qu’il n’inspire ni moquerie ni pitié. Il a donc choisi  de jouer, comme si de rien n’était, avec tous les atouts d’un quadra bien dans sa peau: charme, sex-appeal, humour, intelligence et sincérité.  Si, à certains moments, on  peut éprouver de la compassion pour son personnage, il  ne nous tire  jamais de larmoiement douteux. Ce jeu au fil du rasoir de l’émotion (ni trop, ni trop peu)  constitue une magnifique performance.  Une de plus pour l’interprète de « The Artist »!

- Virginie Efira.  Pour incarner une femme qui tombe amoureuse d’un homme  certes délicieux, mais « différent », il fallait une actrice qui ait à la fois de l’humour, de l’humanité,  de la tendresse et une certaine autorité naturelle. La comédienne belge  réunit ces quatre vertus, et quelques autres aussi, comme une grande subtilité de jeu et un vrai sens de la comédie.

- Les trucages. On s’imagine le casse-tête qu’a dû être de  rendre crédible et naturel le personnage de Jean Dujardin, dans toutes les situations du film. Saluons  les équipes qui ont gagné ce challenge. A l’écran, aucun des effets ne sacrifie le jeu du comédien. Ni non plus d’ailleurs celui de ses partenaires.

Points faibles

Sauf à être allergique à ses deux comédiens principaux   ou au genre « comédie romantique », ce film n’a pas de défaut majeur.  Peut-être les parents de Virginie Efira sont-ils un soupçon trop caricaturaux.

En deux mots ...

A la lecture du pitch, on craignait le pire, un film  larmoyant, racoleur ou caricatural et peut-être, en plus, bourré d'effets spéciaux poussifs. Chic, c'est le meilleur qui est sorti sur les écrans:  « Un homme à la hauteur » est une comédie romantique à la fois charmante et émouvante sur le droit à la différence. Cette comédie  très réussie est en plus servie, dans toute l’élégance et la densité de son écriture, par une distribution hors pair, en tête de laquelle un duo d’acteurs irrésistible ,Virginie Efira et Jean Dujardin.

Le réalisateur

Bien qu’il s’expatrie très jeune pour suivre  des études de cinéma à la New York University, Laurent Tirard, né le 18 février 1967, débute comme… journaliste à Studio Magazine, où pendant sept ans, il  interviewe de nombreux réalisateurs français et étrangers .

En 1999, il s’essaie à la réalisation avec un premier court métrage  « De source sûre »; il renouvelle l’expérience du « court » l ‘année suivante, avec « Demain est un autre jour ».  Après plusieurs scénarii pour la télévision, il se lance, en 2004, dans le long métrage avec « Mensonges et Trahisons et plus si affinités… ». En 2005 et 2006, il revient à l’écriture de scénarii  pour « Le Plus beau jour de ma vie », réalisé par Julie Lipinski, et de « Prête moi ta main », réalisé par Eric Lartigau. En 2007, il repasse derrière la caméra pour« Molière » (dont il confie le rôle-titre à Romain Duris).En 2009, adapté de l’œuvre de Gosciny et Sempé,  il  signe la réalisation de «  Le Petit Nicolas », avec une équipe de comédiens (dont Kad Merad et Valérie Lemercier) qu’il reprendra, en 2014, pour « Les Vacances du Petit Nicolas ». Entre-temps, il aura tourné, en 2012, « Astérix et Obélix : Au service de sa majesté ».

« Un Homme à la hauteur » est le sixième long métrage du cinéaste. Pour ce nouveau film,  qui est le remake de « Corazòn Leon », un film argentin de Marcos Carnevale, sorti en 2013 en Argentine mais jamais en France, il a choisi un couple de cinéma inédit,  Jean Dujardin et Virginie Efira.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.