Guerre et Paix entre les Monnaies - Economie et géopolitique du XXIe siècle

La prise de conscience liée à la pandémie permettra-t-elle d’ éviter une guerre des monnaies ? A bonne question, bonnes réponses !
De
Jacques Mistral
Folio Actuel n° 181- 365 p. - 8, 60 €
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Après la pandémie, avec l’émergence d’une forme de délire porté notamment  par les technologies autour des crypto-monnaies, et l’explosion des  dettes et  des liquidités, vers quelle nouvelle guerre ou  paix  des monnaies se dirige le monde ?

 Force est de constater que sur « le  front  des monnaies »  les  trois grandes,  le  dollar, l’euro  et le yuan , adossées aux  grands continents  sont,  comme le démontre l’ histoire ,étroitement mêlées. 

Leurs poids relatifs dans les échanges internationaux n’a que peu varié : la  devise chinoise ne s’est  toujours pas acquis un statut international et  a même régressé en part de marché  ( 5% environ) à hauteur  de  celle du yen japonais et si l’ euro a su  montrer sa  capacité à challenger le  dollar  et a fait  beaucoup  progresser sa part  de marché (estimée  à 25%°), la  suprématie  de la monnaie US  reste entière, en  conservant  plus de 60% des échanges commerciaux et 80%  de ceux des devises. Quant aux DTS (droits de tirage spéciaux), ce «  panier  de monnaies » qui était pressenti comme LA monnaie de réserve nouvelle du XX e siècle, leur part est restée relativement marginale.

 Sur ce plan  donc rien de bien nouveau,  si ce n’est  que ce risque de  déflation  qui  prend de plus en plus  d’ampleur, alors même que les Etats avancés  sont engagés dans une politique de « quoiqu‘il en coûte  généralisée »,  de  relance à des niveaux jamais connus, et  de poursuite de mesures non- conventionnelles des Banques centrales, les  règles du système monétaire et  financier permettant de faire fonctionner une économie ouverte, mondialisée, devraient être pour le moins repensées.

 L’auteur s’attache  à définir les  défis qui  devront être  relevés pour trouver une  nouvelle « pax » mondiale  à l’ instar  de ce qui fut conçu aux  siècles précédents avec les « pax britannica et  americana. »
Cette nouvelle édition de l’ouvrage de Jacques Mistral, revue et actualisée est augmentée de  deux  contributions exceptionnelles par leur densité et leur vision  :
- l’une  décrivant le contour  de  la  monnaie du XXIe siècle et du système monétaire international, tels que l’auteur les envisage.
-l’autre, qui prend la forme originale d’une  fiction, décrit minutieusement  ce que pourrait être le monde en 2029 .. ( 100 ans après la  grande récession de 1929)… Un  exercice  dans lequel Jacques Mistral paraît exceller et prendre un  grand plaisir, mais qui fait toucher du doigt les risques qui pourraient avoir poussé nos économie vers l’abîme si : « ..collectivement, nous nous montrons incapables d’imaginer et de mettre en place un système  monétaire digne du XXI siècle comme Keynes avait  tenté de le faire avec Bretton  Woods pour l’après guerre » .

Avec  le grand pouvoir de conviction qu’on lui connaît et des arguments  qui ne peuvent laisser insensibles, l’ auteur plaide pour que les  DTS  puissent  enfin  répondre à  cette ambition.
Pourquoi pas ? …. les rêves finissent  toujours  par  rejoindre la  réalité.

Points forts

Une  analyse  remarquablement  documentée  et   très actuelle,  qui  intègre  les aspects historiques, économiques  et géopolitiques du  sujet.

Quelques réserves

 Sur le  fond il n 'y en a pas , seule la forme  peut paraître un peu  concentrée  dans ce format folio, cependant largement compensée par une élégance de style  et une plume alerte.

Encore un mot...

Cet essai, d’un des plus grands  experts et chercheurs contemporains  de  l’économie internationale et de la conduite  des politiques  économiques,  est  tout  simplement immanquable. Il marquera  durablement par son  sens  de la pédagogie, l’étendue  et la finesse  des  analyses, l’état de l’art  en la matière. Précieux pour  tous publics , étudiants,  professionnels  et chercheurs.

Une phrase

« … la leçon économique de cette période (1930)  c’est que la  déflation une fois amorcée, les autorités publiques perdent tout contrôle de l’ activité  économique ;  la politique monétaire est impuissante puisque, on le  sait …« …   on ne pousse pas avec une  ficelle.. »

L'auteur

 Economiste  français, polytechnicien, agrégé de droit  et  de  sciences  économiques,  enseignant à  Sciences Po, à l’Ensae, puis à  Harvard  et aux universités du Michigan  et à celle de Nankin. Chercheur à la Brooking Institution  et à L’ IFRI (Institut Français des relations internationales). Auteur prolifique maintes fois distingué, notamment par  le Prix Turgot du meilleur livre d ‘économie financière en 2015  et   comme lauréat de l’ Association    Française de  science  économique. On lui doit entre autres l’ouvrage La science de la richesse - Essai sur la construction de la pensée économique, paru dans la collection Bibliothèque des Sciences humaines, Gallimard, en 2019.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.