La Suisse, pays le plus heureux du monde

Un paradis peut-être pas, mais...
De
François Garçon
Editions Tallandier
Notre recommandation
5/5

Infos & réservation

Thème

La Suisse serait le pays le plus heureux du monde ?  Du moins c’est ce qui ressort d’une étude internationale largement diffusée. C’est vrai que les salaires sont plus élevés qu’ailleurs, le chômage maitrisé, la santé et la sécurité assurées, dans un pays entre alpages et vallons fleuris où il fait bon vivre. Et pourtant la patrie de Rousseau s’est fait connaitre récemment pour la corruption l’évasion fiscale, l’islamophobie… ! Avec la qualité de polémiste qu’on lui connait, l’auteur décortique chacun de ces critères pour confronter ce diagnostique aux réalités d’une Europe et d’un Monde secoués par les crises.

Points forts

Quels seraient les secrets du bonheur Suisse ? Le livre tient compte de l’actualité récente. En particulier il débute par une contestation du modèle Suisse à partir de deux évènements : le scandale des banques qui a amené à remettre en cause le fameux « secret bancaire »; et aussi la votation sur la construction de minarets dont le résultat a interrogé la classe politique. 

    En s’appuyant sur une documentation extrêmement fouillée et des études récentes, chiffrées et comparées, l’auteur met en avant les spécificités du modèle Suisse qui lui permettent et permettront de surmonter les obstacles et de s’engager dans le XXI ième Siècle avec confiance.

Quelques réserves

Polémiste dans l’âme, l’auteur ne peut s’empêcher de lancer des piques à ses « bêtes noires » qui sont l’administration et l’excès de réglementations souvent aveugles et parfois stupides, en Suisse comme à l’étranger. 

Par ailleurs l’excès de comparaisons fait parfois perdre le fil du raisonnement et l’on a parfois du mal à faire la synthèse. 

Enfin le titre du livre fait probablement vendre mais n’est pas à la hauteur de la qualité du travail d’enquête.

Encore un mot...

Au-delà des noisettes dans le chocolat et des trous dans le gruyère, la Suisse a deux « martingales » qui lui permettent d’être peut-être le pays le plus heureux du monde : la votation, cette démocratie participative qui permet, régulièrement, au citoyen de voter les lois et d’en vérifier l’application; et son système d’éducation qui fait une large place à l’apprentissage.

L'auteur

François Garçon est responsable du Master2 Pro Cinéma Télévision Nouveaux Médias Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. C’est dire que son travail est ancré dans le réel qu’il traque avec la rigueur de l’universitaire qu’il est. Ses domaines de prédilection sont bien sur le Cinéma et la Télévision mais surtout l’analyse des systèmes culturels et universitaires des différents pays. Ses analyses sont toujours pertinentes pour débusquer différences et avantages de ces différents modèles.

 Son sens du détail et de la rigueur l’ont amené à se lancer dans des analyses très critiques voire polémiques : on lui doit un livre puis un procès après un travail d'investigation sur le documentaire «  Le Cauchemar de Darwin » qu’il a dénoncé  comme «  une vaste supercherie » (nous lui laissons l'entière responsabilité de ses propos). On retiendra aussi ses livres sur les grandes écoles à la française et les aberrations de l’université.

Commentaires

Daphné
mar 12/06/2018 - 10:53

Le titre du livre fait acheter, je pense que c'est très vrai.

ce livre est très bien construit, parfois percutant, il est bien documenté et on y donne beaucoup de chiffres.

Malheureusement, tout le long de ma lecture, j'avais l'impression que c'était un texte pour "prouver" que la Suisse est un pays très heureux en comparaison aux autres. Il dénigre les pays comme la France, l'Allemagne et l'Italie et je trouve ça dommage. L'auteur se bat pour dire que les pays frontaliers sont "moins performants".

Ce n'est que le sentiment que j'ai eu en lisant ce livre, j'imagine bien que ce n'était pas la volonté de l'auteur.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.