Le dessous des cartes, le Monde mis à nu

Un ouvrage utile et bien construit pour mieux comprendre le monde d'aujourd'hui
De
Emilie Aubry et Franck Tétart, cartographies de Thomas Ansart
Editions Tallandier et Arte Edition, septembre 2021
224 pages.
29,80 €
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Pour expliquer le monde moderne, et en particulier ce que l'on appelle la "géopolitique" - ce lien qui unit un territoire, un peuple et son histoire passée et présente, la journaliste Emilie Aubry et le spécialiste en relations internationales Franck Tétart, ont choisi de s'appuyer sur une centaine de cartes et 28 "destinations" emblématiques de notre monde moderne.
Cet ouvrage, à mi chemin entre le livre de cours et le grand reportage, parcourt en 6 grands chapitres les 5 continents, et les pays qui en leur sein, font ou subissent l'actualité. La crise du Covid, le Brexit, les Présidences de Donald Trump, de Recep Tayyip Erdoğan, Xi Jinping, la gouvernance d'Angela Merkel sont quelques uns des marqueurs de ce parcours, à l'écoute des rivalités économiques, politiques, des alliances ancestrales ou de circonstances, des conflits politiques et religieux. Ce grand livre, abondamment illustré, fait une radiographie du monde alors que la crise sanitaire, après d'autres événements, pourrait en avoir modifié les grands équilibres.

Points forts

D'abord, ce livre est très accessible, écrit dans un langage simple, didactique, et même assez vivant - ce qui n'est pas évident compte tenu du sujet !
Bien sûr, les cartes apportent un beau confort de lecture - cartes qui émaillent littéralement cet ouvrage, aussi claires que diverses et en très belle concordance (heureusement direz vous…) avec le texte.
Il faut souligner encore la formule assez originale qui consiste à ouvrir un chapitre sur la brève histoire d'une ville ou d'une région, 28 "destinations" (la casbah d'Alger, Addis Abeba, Puurs (en Belgique), Tijuana… dont l'histoire récente apporte un éclairage sur le chapitre à suivre.  
Chaque chapitre est construit de façon identique, qui associe de brèves descriptions géographiques et historiques à des développements thématiques, sur l'économie, le commerce international, les technologies, la cohabitation des cultures, l'analyse de l'évolution des équilibres politiques, sociaux, religieux de ces dernières décennies.
Et enfin, un papier de belle tenue et tout à fait opaque rend la lecture aussi confortable qu'agréable.

Quelques réserves

Peu de points faibles à ce travail de vulgarisation, si ce n'est dans le détail de certaines cartes dont une partie est enfermée à la commissure des pages, et la codification (couleurs, symboles) parfois sans lien apparent avec leurs légendes. Mais c'est absolument marginal !

Encore un mot...

Le dessous des cartes est à recommander à toutes celles et ceux qui veulent raviver leurs connaissances sur le monde d'aujourd'hui. Bien écrit, il se lit vraiment facilement, et son chapitrage n'exige aucune linéarité dans la lecture. Abondamment illustré, il n'a pas le côté austère des ouvrages "à thèses" ni de discours militant. De ce fait, il se rapproche indiscutablement des livres "de cours"  - ce qui permet de le recommander aussi à tous les étudiants que la connaissance du monde motive. Et ses analyses semblent assez pertinentes si l'on se réfère - par exemple - à la dénonciation du contrat franco- australien de fourniture de sous-marins, dont les fondements sont assez clairement évoqués dans le chapitre consacré à l'Australie et à la lutte d'influence entre Chine et Etats Unis entre Pacifique et Océan indien !
Il faut noter que cette édition est la version "littéraire" de l'émission proposée depuis 1990 sur la Sept  puis Arte, chaque samedi soir, présentée pendant de très nombreuses années par Jean-Christophe Victor, aujourd'hui décédé. Emilie Aubry a repris le flambeau en 2017, et a maintenu le concept et le format court, aujourd'hui de 12 à 13 mn.

Une phrase

"…qui aurait dit qu'en quelques mois, le monde allait, tel un château de cartes, s'effondrer à cause d'un virus ? Hommes, activités économiques, transport : la planète s'est mise à l'arrêt, pour le plus grand bonheur du climat. Mais après cette vitrification du monde, le voici mis à nu, comme si chaque Etat avait vu ses forces et ses faiblesses exacerbées par la pandémie, comme si les tendances en germe dans "le monde d'avant" - déclin de l'Occident, révolution numérique, tensions entre Etats démocratiques et Etats totalitaires - se montraient soudain à découvert. " P7

L'auteur

Emilie Aubry est journaliste et rédactrice en chef (depuis 2017) de l'émission Le dessous des cartes, diffusée sur Arte. Elle traite des questions politiques, environnementales et de société, présente depuis 2012 les émissions Théma (également sur Arte) et l'Esprit Public sur France Culture.
 
Franck Tétart est docteur en géopolitique, enseignant et contributeur à l'émission Le dessous des cartes. Il est le coauteur des premières éditions littéraires du Dessous des cartes (en 2005 et 2007) et auteur des éditions annuelles du Grand Atlas - comprendre le monde en 200 cartes.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.