Le moment est venu de dire ce que j'ai vu

Oui, mais et le "projet" dans tout ça?
De
Philippe de Villiers
Editions Albin Michel
Notre recommandation
3/5
Lu / Vu par

Thème

Philippe de Villiers dévoile avec cruauté les coulisses du pouvoir en démontrant, grâce à des anecdotes succulentes, le cynisme, l'inculture, l'incompétence de plusieurs de nos dirigeants. 

Plus important, il dissèque l'implacable mécanique de l'Europe des technocrates après le traité de Maastricht, qui détruit les souverainetés nationales au profit d'un mondialisme dirigé par les intérêts américains. 

Il stigmatise l'immigration de masse et les dangers de l'intégrisme musulman en considérant que les fondements historiques, intellectuels, et moraux de la France se désagrègent. 

C'est, hélas, un livre de plus sur le déclin de notre pays et de l'Europe.

Points forts

- On retient surtout les portraits ciselés et drôles de Chirac, Giscard, Mitterrand, Hassan II, Léotard, Pasqua, Cohn-Bendit, Fillion et Sarkozy. C'est un règlement de compte où le miel côtoie très rarement le fiel...

- Il y a aussi des entretiens avec de belles personnalités qui permettent de mieux illustrer des périodes de notre histoire ou de notre présent. La veuve du Maréchal de Lattre sur la mort inutile d'un fils dans les combats de l'Indochine; Bigeard qui s'intitule "dernier des cons glorieux", après avoir relaté la tragédie de Dien Bien Plu; Soljenitsyne qui vient en Vendée pour rendre justice aux milliers de victimes d'un génocide effroyable; et un Poutine cordial, qui expose sa vision stratégique. 

- Mais le leitmotiv de Philippe de Villiers est de dénoncer, preuves à l'appui, la pernicieuse gouvernance mondiale d'experts et de financiers favorisée par la Trilatérale, le marché transatlantique en négociation, le lobbysme effréné des grands groupes devenus apatrides.

Quelques réserves

Philippe de Villiers est imprégné d'une nostalgie mêlée d'une immense tristesse : le remembrement agricole a effacé l'harmonie du bocage de l'enfance, les abeilles exterminées par les pesticides ne butinent plus sur les fleurs du jardin, "on sauve la planète mais on ne parle plus à son voisin. " Tout au long de ce livre, on respire l'angoisse.

Visiblement, il ne retient pas sa plume animée par la vindicte, provoquée  par les trahisons et les abandons. Il y a donc des passages "excessifs" bien éloignés de la mansuétude chrétienne, dont il se prévaut.

On mesure que la rigidité morale, respectable certes, et un orgueil "tellurique" l'ont conduit dans des batailles politiques ruineuses et inopérantes.

Encore un mot...

 

Si vous avez aimé Zemmour, vous allez adorer Philippe de Villiers pour trois raisons : Le style remarquable, confirmant un écrivain de talent; une dureté de l'analyse, émaillée de portrait gratinés et d'anecdotes savoureuses.

Mais, hélas, on attendait de Philippe de Villiers, personnalité de grande stature, qu'il dessine des trajectoires d'espérance fondées sur les valeurs de notre temps, afin d'aider la jeunesse à s'engager pour un futur meilleur.

Souhaitons que ce soit le thème de son prochain livre.

Une phrase

Ou plutôt trois citations:

- "on a l'âme blessée [...] dans ce monde où la trahison est comme le recours naturel de l'amitié" p. 9

- "Il faut que la France meure pour que les français vivent" p.292

- "le fœtus devient quasiment un objet, l'animal un  sujet".

L'auteur

Vendéen de 66 ans, Philippes de Villiers a eu trois vies qu'il a menées simultanément:

- Homme politique, après l'ENA et une courte carrière de sous-préfet, il a été député de la Vendée, Président du Conseil Général de Vendée, député européen. 

  Après avoir tracé un "combat pour les valeurs", il crée le Mouvement  pour la France et se présente à deux reprises aux élections présidentielles, avec des scores faibles. 

- Entrepreneur de spectacles, il crée en 1977 le spectacle du Puy-du-Fou qui a obtenu le Prix du Meilleur Parc du Monde, lequel va être "transposé" à Moscou et en Crimée. 

- Ecrivain, il est l'auteur de plus de vingt ouvrages, allant d'essais politiques (Notre Europe sans Maastricht, La Société de connivence,...) à de superbe romans historiques (Charette, Saint Louis, Jeanne d'Arc). 

Atteint d'un cancer de l'œil et très affecté par le procès entre deux de ses fils, il a abandonné tous ses mandats politiques.

Commentaires

TCN
sam 09/01/2016 - 12:26

Excellent livre, qui intéressera TOUS les citoyens curieux de découvrir les précieuses anecdotes de l'auteur, qui brise avec beaucoup de courage son silence.
Les personnes authentiquement de Gauche se retrouverons dans un certain nombre de critiques de l'auteur.

A propos des points faibles "on respire l'angoisse".
Il faut savoir voir les choses, et elles sont douloureuses.
Il n'est pas toujours pertinent de vouloir à tout pris observer des aspects positifs quand une situation est catastrophique.
L'espoir est porté par les mots de Soljenitsyne à Tambov, l'espoir fait vivre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir