Le Monde en 2035 vu par la CIA

Une prévision laborieuse du chaos
Ouvrage collectif coordonné par le National Intelligence Council (NIC)
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Thème

Le panorama des 20 années à venir est plutôt sombre : la croissance mondiale va ralentir, les tensions entre les états et à l'intérieur de ceux-ci vont augmenter, la menace terroriste va s'accentuer, les avancées technologiques (numérique, nanotechnologie, génomique, robotique, intelligence artificielle) seront à la fois sources d'améliorations et de menaces.

Alors que l'interconnexion numérique croit à grande vitesse et que la mondialisation de l'économie a réduit les famines et la pauvreté, il est paradoxal d'envisager les fermetures des frontières et le repli sur soi.

Ainsi, 3 grands scénarios vont façonner le monde de demain. Des appellations abscondes leur sont d'ailleurs données :

    - Le premier, les "Iles", caractérise un monde fragmenté entre états fragilisés par la décroissance et le terrorisme migratoire. Ils forment des "iles" dans un océan d'instabilité. Mais dans 20 ans, apparaitra une nouvelle ère de prospérité grâce à l'essor des technologies numériques qui vont accroitre la collaboration entre hommes et machines. L'innovation créerait une nouvelle génération d'entrepreneurs.

    - Le second scénario s'intitule "Orbites", censé représenter les sphères d'influence des grandes puissances dont les rivalités peuvent déboucher sur des conflits majeurs. Expansion de la Russie, de la Chine et de l'Iran, extravagances de la Corée du Nord, rivalité nucléaire entre l'Inde et le Pakistan. Ces conflits vont privilégier des moyens non-militaires mais susceptibles de conduire à des escalades (terrorisme, cyber-attaques, sabotages, pressions économiques, etc.)

     - Le scénario 3 laisse à penser que les "communautés" vont diriger le monde, les groupes locaux (métropoles, collectivités régionales) les groupes privés (tels les GAFA, les ONG) prendront le pas sur les gouvernement nationaux. Le rôle des religions va s'accroitre, 80% de la population mondiale d'identifiant à une croyance.

Points forts

Le rapport trace des lignes de force que l'on pressent sans les distinguer vraiment. La méthode procède par recoupement qui permettent de mieux valider les hypothèses. Après avoir construit les 3 scénarios fondamentaux, le rapport en analyse les conséquences pour les 5 prochaines années, région par région.

Ensuite, il énumère les tendances mondiales-clés en ce qui concerne l'évolution des comportements des gens ( comment ils vivent, innovent, prospèrent, pensent, gouvernent et combattent). L'on échappe ainsi  à la superficialité de ce type de rapport globalisant.

L'on apprécie aussi une pédagogie fondée sur des tableaux statistiques, de fausses dépêches d'agences, de courriers imaginaires émanant dans le futur de maires de métropoles ou de responsables politiques. 

La théorie du chaos est sous-jacente à plusieurs développements, car l'Histoire peut basculer d'une manière imprévisible.

Quelques réserves

En contrepoint de ces feux croisés sur l'avenir du monde, il y a beaucoup de répétitions donnant lieu à des verbiages indigestes. Il est donc difficile, même pour un lecteur attentif, de terminer l'ouvrage avec des idées claires. Mais il est probablement difficile de dessiner des scénarios par ordre de probabilité et même le scénario de l'inacceptable.

Encore un mot...

Un travail considérable alimentant des perspectives majoritairement pessimistes et dépendant souvent de sautes imprévues de l'histoire. 

Des pistes d'espoir sont cependant ouvertes: résilience possible pour affronter les obstacles, rôle des nouvelles technologies, nécessaires coopérations internationales en faveur du climat et contre le terrorisme. 

Au total, notre avenir se forgera à court terme dans la douleur.

Une phrase

Ou plutôt cinq:

- "Il vaut mieux être averti à l'avance de ce qui peut mal tourner, plutôt que de le découvrir une fois que ça se produit"

- p 32 "La population mondiale va s'accroitre, vieillir et s'urbaniser, malgré un ralentissement de la croissance démographique mondiale" ( de 7,3 à 8,8 Md en 2035)

- p 46 "Un monde plus interconnecté aggravera davantage qu'il ne réduira les différences liées aux opinions et aux identités"

- p 83 " La religion deviendra de plus en plus souvent pourvoyeuse de sens et de continuité"

- p 110 "Les sociétés les plus résilientes seront celles qui libéreront tout le potentiel créatif et coopératif des individus - y compris les femmes et les minorités".

L'auteur

Il s'agit d'un ouvrage (très) collectif. En effet, 2500 personnes dans 35 pays (stratèges, économistes, chercheurs) ont été interrogés par le Conseil National du Renseignement (le NIC) US qui tous les 5 ans rédige un rapport. Celui-ci alimente la CIA ainsi que les autres 16 agences gouvernementales américaines.

C'est un exercices difficile, le précédent rapport ayant été démenti par les faits, mais aussi un exercice largement diffusé et subrepticement orienté pour favoriser les intérêts des Etats-Unis. 

L'éditeur a mis en avant la CIA, pour avoir une accroche plus "vendeuse".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir