L’économie du bonheur

De
Claudia Senik
Editions du Seuil - La République des idées
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

En s’appuyant sur des recherches et notamment sur des données statistiques collectées auprès de nombreux organismes dans les pays les plus divers, depuis l’après-guerre, l’auteur propose un bilan très documenté de « l’économie du bonheur », au terme duquel elle suggère des pistes de réflexion.

Points forts

Une documentation très approfondie, une analyse cadrée de tout ce matériel, des conclusions intéressantes - et néanmoins inquiétantes - pour l’avenir.

Quelques réserves

La limite économique de la définition du bonheur – mais c’est le principe d’un tel ouvrage.

Une étude désincarnée sur du matériel humain.

Une écriture pas toujours très claire.

Encore un mot...

Claudia Sénik présente en chiffre des notions dont nous avons l’intuition : la croissance n’apporte que peu de « bonheur », l’espoir d’augmenter son revenu fait du bien, un deuil se supporte mieux après  plusieurs années, on ne se remet pas du chômage etc. 

Elle pose en terme statistique le problème finalement très complexe  de la  croissance (dont nous européens aurions atteint le sommet),  et qui influe peu sur le bonheur; et de la  décroissance (vers laquelle nous nous dirigeons), qui entraîne énormément de malheur.

Une phrase

La phrase clé se trouve p. 9 : « Ainsi les phénomènes qui expliquent pourquoi la croissance ne rend pas heureux constituent aussi des arguments contre le renoncement à la croissance ».

L'auteur

Chercheuse en économie, Claudia Senik enseigne à l’université de Paris Sorbonne et à l’Ecole d’économie de Paris. Elle est une des spécialistes internationales de l’économie du bien-être et de l’économie comportementale.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir