Quelques grammes de silence

Pas irrésistible
De
Erling Kagge
Editions Flammarion - 142 pages
Notre recommandation
2/5

Infos & réservation

Thème

Erling Kagge est un habitué des grands espaces. De son expérience d’explorateur, il propose une réflexion sur le silence, qui caractérise les lieux d’extrême solitude et qui manque tant à nos vies modernes. Ce livre se décompose en 33 petits chapitres, sur différentes façons de découvrir, d’entendre ou de s’ouvrir au silence dans le brouhaha de la vie moderne.

Ce petit essai est dédié à ses filles, adolescentes, et plus largement à toutes celles et ceux qui peuvent se demander en quoi le silence peut être autre chose que la perspective d’immenses angoisses ou de la vacuité absolue.

Points forts

1- Erling Kagge rapporte de ses aventures extrêmes une expérience sensorielle et intellectuelle du silence. Il en parle sans prétention et s’appuie sur des exemples concrets, notamment  de ses marches vers les pôles ou de ses ascensions de grands sommets.

2- Ses « ébauches de réponses » sur la force apaisante ou libératrice du silence  abordent le lever de soleil sur Manhattan (du sommet du Williams Bridge, ou du fond des égouts...),la musique, la philosophie, l’amour, la contemplation d’une œuvre d’art, le langage. Il rappelle ce qui paraitra (à certains/à beaucoup) comme de simples évidences... Mais il est parfois utile de revenir à ces évidences pour prendre conscience des vertus du silence autant que de la valeur singulière des bruits qui peuvent l’habiter.

3- Le livre ne fait que 128 pages (hors notes), rapidement lues car séquencées en très courts chapitres, ce qui libérera rapidement de l’ennui celles et ceux que son contenu pourrait décevoir...

Quelques réserves

1- Attention, cet essai n’est pas un traité de philosophie ni une dissertation poétique sur le silence, ses vertus ou ses vertiges.

2- A être simple, l’écriture et le tutoiement du lecteur peuvent donner le sentiment de confessions intimes, sans grande cohérence, déjà lues et relues, entre les pages de Psychologie Magazine, Elle, L’Express ou Marianne.

3- Quelques ouvertures de la réflexion à la philosophie, à la biologie ou à la poésie, superficielles ou incongrues (au choix) compte tenu du format du livre. Car cet essai est au format de la consommation sur internet, qu’il dénonce : 2/3 mn de lecture par chapitre, pas plus...

Encore un mot...

Erling Kagge fait, dans ce livre, un effort de synthèse entre les extrêmes : le bruit du monde et la solitude des grands espaces préservés. Son message est simple, le silence est à la portée de tous, et nous avons tous la capacité de le faire naitre, même au coeur de la ligne 1 du métro à Paris, en heure de pointe.

Mais pour réfléchir, rêver, méditer sur le silence, préférez (entre autres), "Dans les plaines de Sibérie," de Sylvain Tesson, ou "l’Histoire du silence", d’Alain Corbin (http://www.culture-tops.fr/critique-evenement/livres/histoire-du-silence#.WXZYxVFpy00) ... Erling Kagge évoque la nécessité de faire comprendre aux jeunes ce que peut leur apporter le silence pour la connaissance de soi, l’ouverture aux autres, le retour à des bonheur simples. C'est vrai, ce livre est plus à la portée des ados que des adultes; offrez-le à vos enfants, neveux ou jeunes ami(e)s ! C’est peut-être la raison pour laquelle, dès sa traduction (il date de 2016 dans sa « VO »), il a été « n°1 des ventes en Italie », selon son éditeur Flammarion. Cela peut quand même faire réfléchir sur les déterminants d’un succès de librairie...

Une phrase

- « Qu’est-ce que le silence, où est-il , pourquoi est-il plus important que jamais ?... Rentré chez moi, je n’ai cessé de repenser à ces trois questions. C’est devenu ma passion. »

- « Quand je regarde mes enfants, je remarque qu’ils ne font presque plus de pause. Ils sont toujours joignables et pour ainsi dire, tout le temps occupés. « Chacun est l’autre et personne n’est soi-même » comme l’écrit Martin Heidegger. Ils sont devant des écrans... » 

- « Il ne faut pas grand chose pour comprendre le silence et la joie qu’on ressent à s’abstraire du monde. Ce savoir modeste, comme l’a écrit Olav H. Hauge, ton cœur l’a toujours porté en lui : finalement il ne faut pas grand chose, et ce peu là, ton cœur l’a toujours su. »

L'auteur

Erling Kagge est un explorateur et aventurier norvégien, âgé d’un peu plus de 50 ans. Il a comme singularité d’être le seul - ou l’un des seuls hommes de sa génération- à avoir atteint à la fois, les pôles nord et sud et le sommet de l’Everest. Il est accessoirement le seul a avoir parcouru sans assistance 1300 km pour rejoindre le pôle sud ! Il est aussi devenu un homme d’affaire, éditeur, « personnalité d’exception » promoteur de la marque Rolex, et amateur d’art. Il vit en Norvège.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.