669 LA SAGA DU SOLEIL NOIR

Mars 1944, une macabre mise en scène porte une signature : « 669 ».Qui se cache derrière ces trois chiffres ? Un vrai thriller historique hors du commun
De
Eric Giacometti et Jacques Ravenne
Version audio réalisée par : Audiolib (JC Lattès pour Édition Brochée, 2022)
Texte lu par : François Hatt
Durée : 11 H 43 ; 2CD MP3
Prix : 24 Euros 90
Parution : Juin 2022
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Avec La Saga du Soleil Noir, Eric Giacometti et  Jacques Ravenne, au fil de  la seconde guerre mondiale, nous emmènent dans une sorte d’épopée des ténèbres, qui devait changer l’ordre du monde et instaurer le triomphe de la race aryenne. 

669, cinquième opus, de ce cycle nous montre, comme les précédents épisodes, le rôle que joua cette « histoire noire » qui apporte une vision nouvelle de la réalité. 

Nous sommes en mars 1944. Bien que les troupes nazies occupent encore une grande partie de l’Europe, la roue de l’Histoire a tourné. A Paris, les miliciens deviennent nerveux, les collabos mettent leurs magots à l’abri en Suisse. C’est dans cet îlot, oublié de la guerre, à Genève, que nous retrouvons Tristan Marcas, héros récurrent de la saga. Il a changé d’identité, il  est devenu un  antiquaire  respectable. Heinrich Himmler a tenu parole et lui a rendu sa liberté.

Mais lorsqu’un jour, une femme qu’il ne connait que trop bien, Laure d’Estillac,  pousse la porte de son magasin, il sait que sa « tranquillité » s’est achevée. Cette femme qu’il a aimée, va le convaincre de l’aider dans une mission que les services anglais lui ont confiée : mettre la main sur la liste des collabos qui ont transféré leurs biens sur les rives du lac Léman. Mais l’opération ne se déroule pas du tout comme prévu. Pendant ce temps, à Paris, arrive un ponte de la SS qui  a fait du premier étage de la tour Eiffel son bureau. Il peut tout se permettre, car le Führer en personne l’a chargé d’une mission de la plus haute importance. Cet homme « aime vivre ». Il demande qu’on lui envoie, afin de partager sa nuit, une de ces belles pensionnaires du Chabanais, la maison close la plus réputée de la capitale. Mal lui en pris. Le lendemain matin ou retrouva son corps atrocement déchiqueté, ses quatre membres reconstituant un svastika sanglant. Cette macabre mise en scène porte une signature : « 669 ». Qui se cache derrière ces trois chiffres ?

L’assassinat d’une baronne figure de proue de la collaboration suivant le même modus operandi, puis celle d’un fournisseur officieux de jeunes femmes à la SS et appartenant à des cercles sataniques, amènent l’occupant à mobiliser tous les moyens. Tristan après avoir subi un test assez hallucinant, compte tenu de son expérience ésotérique, se trouva à la tête d’un groupe composé de membres de la PJ en la personne du  commissaire Montalivet, de la gestapo française et de la SS. Sans oublier les numérologues incapables de percer ce mystère. Faute de résultats la SS fera  fusiller 669 otages. 

Tristan réussira à résoudre cette affaire hors du commun, ce qui débouchera sur la désignation d’un coupable inattendu. Quant à Laure, après avoir échappé de justesse à la torture, elle sera appelée à un étrange destin. 

 669 est un grand thriller historique qui nous permet de rencontrer des personnages les plus sataniques et  des situations hallucinantes. Une vision effrayante de l’histoire.

Points forts

On rencontre dans ce roman des acteurs célèbres de cette période funeste de l’histoire, Heinrich Himmler, Otto Skorzeny, l’homme des opérations spéciales qui délivra Benito Mussolini, Laffont et Bonnie les chefs de la gestapo parisienne, Philippe Henriot ministre de la propagande de Vichy ainsi que le fameux  Docteur Petiot. Des « pouponnières » de la SS  aux  rituels sataniques, y sont décrites des pratiques peu connues d’une histoire  qui reste étrangement cachée. 

Saluons également la performance que représente cette écriture « à quatre mains » un exercice plus que complexe.

Quelques réserves

Peut-être les auteurs vont-ils parfois un peu loin…. Peu importe, nous sommes dans un roman !

Encore un mot...

Toute la dimension d’un vrai thriller historique hors du commun.

L'auteur

- Éric Giacometti, auparavant journaliste en particulier au Parisien est un écrivain de thrillers français et scénariste de bande dessinées. Il est le nouvel auteur des Largo Winch depuis 2017. 

- Jacques Ravenne, de son vrai nom Jacques Ravaud, est un auteur de romans policiers français, également éditeur et scénariste. Toutes ses œuvres sont écrites avec Éric Giacometti, l'essentiel de leur collaboration, depuis 2004, étant axé sur les romans de la série des aventures d'Antoine Marcas, commissaire de police (dont 669 est le dernier opus),  vendue à plus de deux millions et demi d'exemplaires en France et traduite dans dix-sept pays.

LE LECTEUR.
Comédien issu du Cours Simon et du studio Pygmalion, François Hatt joue au théâtre et à la télévision depuis dix ans. Il prête par ailleurs sa voix au web, à la radio, pour des documentaires télévisés ainsi que de nombreux livres audio.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir

Livres audio
1991
De
FRANCK THILLIEZ