Les ténèbres et la nuit

Trouver la solution était sans doute, elle le savait, ce dont elle avait besoin pour se sauver elle-même. Un thriller très bien ficelé !
De
Michael Connelly
Version audio réalisée par : Audiolib
Texte lu par : Caroline Klaus
Traduction: Robert Pépin
Durée : 10 H 42 (1 CD MP3)
Prix : 26,90 Euros
Parution : Octobre 2022
Calmann-Levy pour Version Brochée et ebook
Oct.2022
450 pages
22,50
15,99 Euros
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Michaël Connelly, avec 80 millions d’exemplaires vendus, est un monstre sacré du roman policier mondial. Son œuvre est une véritable fresque de l’Amérique actuelle face au crime. Elle met en scène des héros récurrents, des policiers qui déploient toute leur énergie à résoudre les affaires criminelles les plus noires. Le plus célèbre de ses personnages, une icône, est sans conteste le fameux inspecteur Harry Bosch.

Les ténèbres et la nuit, le dernier opus de Michaël Connelly, commence dans les dernières minutes de l’année 2020 et nous emmène à Los Angeles, lieu de prédilection de l’auteur. ll a pour héroïne, l’inspectrice du Los Angeles Police Department : Renée Ballard. Sa vie n’a pas été facile. Elle a été radiée du département des homicides pour se retrouver au quart de nuit dans la brigade des crimes sexuels. Si elle se pose des questions existentielles, ce n’est pas dû à la pénibilité des horaires nocturnes, elle a le sentiment d’appartenir à une institution à la dérive. Depuis la mort de George Floyd, les insurrections qu’elle avait entraînées, les coupures budgétaires, avaient causé une profonde démobilisation de la police, évitant de prendre le moindre risque. Seule une affaire, « les hommes de minuit » redonne un peu de sens à sa vie professionnelle : deux individus qui ne laissent jamais de traces, violent pendant des heures des femmes à leur domicile, en suivant toujours le même modus operandi. 

En cette nuit du 31 décembre, Renée, comme tous les effectifs, est sur le pont. Dans sa voiture de patrouille, elle est sûre qu’un appel téléphonique va lui apprendre qu’une fois encore, les « hommes de minuit » auront frappé. Son téléphone sonne, elle est appelée sur une scène de crime. Lors d’une fusillade, un homme a été grièvement blessé et décédera à l’hôpital. C’est un certain Raffa, ancien membre d’un gang. Les « Homicides » étant débordés, elle devra, provisoirement, assurer l’affaire. Ballard se voit chargée des deux enquêtes. D’autant plus qu’une femme, totalement traumatisée, informe la police qu’elle a subi dans la nuit les traitements innommables que « les hommes de minuit » réservent à leurs victimes.

On assiste à ce qu’est la vie des policiers confrontés en permanence aux arcanes de procédures bureaucratiques et l’immobilisme que déploient les équipes du haut au bas de la hiérarchie. Heureusement Ballard va bénéficier d’un soutien décisif, celui de l’inspecteur Harry Bosch. Bien qu’à la retraite, il s’occupe des « cold cases » qu’il n’avait pu résoudre lorsqu’il était en service. Or un assassinat commis dix ans plus tôt et resté impuni, présente bien des similitudes avec l’affaire Javier Raffa. C’est une piste inattendue qui s’ouvre. La mort de ce dernier ne serait pas un accident mais un meurtre. Une histoire complexe, mystérieuse, aux ramifications inattendues qui pourrait impliquer des membres de la police, ce qui expliquerait que les chefs de l’inspectrice bloquent l’enquête, tentent de la radier et que l’on ait même tenté de l’assassiner. Pendant ce temps, l’autre affaire se montre totalement opaque. La solution se trouve-t-elle dans les pannes des réverbères situés près du domicile des victimes ?

Pour mettre un terme aux agissements « des hommes de minuit », Ballard et Bosch, devenu son partenaire, devront-ils sortir du cadre officiel et mener leur propre enquête ?

Points forts

Dans ce roman, on retrouve toute la science de l’auteur pour bâtir un thriller à l’architecture imparable. Au-delà, Michaël Connelly nous plonge dans la pratique policière, avec un réalisme confondant. Un contexte qu’illustre s’il en était besoin l’affaire George Floyd. Une situation qui amène ceux qui croient en leur mission à passer la ligne comme les inspecteurs Ballard et Bosch.

Quelques réserves

La description de cette dérive policière pourrait paraître exagérée. Mais on peut faire confiance à l’auteur qui connaît si bien les rouages de cette institution.

Encore un mot...

Un thriller dans la grande tradition de Connelly, dans lequel, cerise sur le gâteau, Harry Bosch reprend du service au côté de Renée Ballard.

L'auteur


Michael Connelly, ancien journaliste, est l’un des principaux écrivains américains de romans policiers depuis 1992 avec Les Egouts de Los Angeles son premier polar primé où l’on découvre son personnage récurrent, Harry Bosch inspecteur du Los Angeles Police Department. Avec un roman par an, des succès de librairie, il reçoit de nombreux prix. Il est traduit en 39 langues et a vendu plus de 80 millions d’exemplaires de ses livres. Plusieurs ouvrages sont adaptés au cinéma ou en séries.

La lectrice
Caroline Klaus est une actrice et chanteuse française. Molière, Dubillard, Anouilh, Guitry, Queneau : c'est dans des pièces du répertoire que Caroline Klaus fait ses premiers pas avant d'aller déployer tous ses talents de comédienne et de chanteuse dans des spectacles musicaux tels que Le Livre de la Jungle. Elle pratique également le doublage et enregistre de nombreuses publicités et livres audio.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir

Livres audio
1991
De
FRANCK THILLIEZ