N’AVOUE JAMAIS

Plus nous avons à cacher, plus le vernis est travaillé
De
Lisa GARDNER
Version audio réalisée par : AUDIOLIB (Editions Albin Michel pour le papier et le numérique)
Durée : 2 CD MP3 ; 14H11
Texte lu par : Colette Sodoyez (traduction de l’américain par Cécile Deniard)
Parution : 01/2022
Prix : 24, 90 euros (22,90 euros en version brochée)
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Lisa Gardner serait  la  championne  incontestée du thriller psychologique. Avec N’avoue jamais, elle nous montre, s’il en était besoin, que son  titre n’est pas usurpé. Dans cet opus, nous allons suivre  trois protagonistes, trois femmes, dont les histoires se télescopent. Elles font resurgir, pour chacune d’elles, un passé qui se heurte insidieusement à des secrets opaques. La structure de l’ouvrage nous plonge au cœur du vécu de ces personnes qui, d'un chapitre à l’autre, nous exposent leur  vision, leurs  représentations. On va suivre Evie, fille d’un mathématicien prodigieux qu’elle vénérait, il n’en n’est pas de même de sa mère. Il y a également D D Waren qui dirige les enquêtes criminelles de la ville de Boston. Et enfin, Flora l’indicatrice de D D, mais surtout la victime d’un prédateur sexuel, un certain Jacob, qui abusera d’elle pas moins de 472 jours. Un drame qui continue jour après jour alors que six ans se sont écoulés et qui l’obsède encore et toujours. Elles vont se trouver impliquées dans une enquête qui paraît ne pas devoir connaître d’issue. Tout commence lorsqu’Evie, enceinte de plusieurs mois, rentre chez elle. La  porte d’entrée de la maison dans laquelle elle vit avec Conrad son mari est entrouverte. Elle sent confusément qu’elle est face à une situation anormale. A peine quelques instants plus tard, les  policiers font irruption.  Ils trouvent Evie, fusil à la main, qui a vidé le chargeur de l’arme sur son  mari ainsi que sur l’ordinateur qui se trouvait sur son bureau. Elle sera immédiatement arrêtée et présentée le lendemain matin à un juge. Grâce à l’avocat de sa famille, l’ami intime de son  père, elle sera libérée sous caution car, malgré les soupçons qui pèsent sur elle, huit minutes avant qu’elle n’arrive,  un premier coup de feu avait déjà retenti. 

Un autre fait rend sa situation encore plus délicate.

N’est-ce pas elle, qui seize ans plus tôt avait tué son père alors qu’elle manipulait une carabine... L’enquête avait conclu à un accident. A l’époque, la jeune policière chargée de  l’affaire n’était autre que D D Waren. La mère d’Evie  avait toujours insisté sur le côté accidentel de cette mort. Cherchait-elle à la déculpabiliser?

Bien évidemment, la presse se mobilise, les télévisions locales assiègent l’élégante demeure des parents. C’est ainsi  que Flora en voyant le visage de Conrad à l’écran se souvient de l’avoir rencontré dans un bar de Floride, alors qu’elle était la prisonnière de Jacob. Le mari d’Evie et Jacob paraissaient d’ ailleurs bien se connaitre. Plus on avance dans l’intrigue,  moins les choses se clarifient. Même Evie se demande qui est en réalité l’homme qu’elle aimait, était-il lui aussi un prédateur sexuel ?  Est-ce vraiment elle qui est la responsable de la mort de son père ? La réponse à ces questionnements se trouve-t-elle sur le sinistre  « dark web » ?

Cette histoire, hallucinante à plus d’un titre, trouvera une fin totalement inattendue dans une sorte d’apocalypse  incendiaire.

Points forts

Un vrai  thriller qui mêle avec talent  les ingrédients fondateurs du genre. Le poids d’un passé trouble, des secrets de famille enfouis et inavouables, des soupçons auxquels personne n’échappe. Chaque chapitre dédié à l’une des héroïnes de ce roman, permet au lecteur de pénétrer la psychologie de chacune des  protagonistes.

Quelques réserves

Le final inattendu et spectaculaire peut être jugé comme un peu surjoué.

L'auteur

Écrivaine américaine à succès avec 2 millions d’exemplaires de ses livres vendus en France et plus de 25 millions d’exemplaires dans le monde, des traductions dans 30 pays, Lisa Gardner est l’autrice de thrillers étonnants, ainsi que de romans (sous le pseudonyme d’Alicia Scott)  qui ont fait l’objet d'une adaptation au cinéma ou à la télévision. Elle a reçu le Grand prix des lectrices du magazine Elle en 2011 dans la catégorie policier pour son roman La Maison d'à côté (Albin Michel). Lisa Gardner publie des one shots ainsi que des séries avec un ou plusieurs personnages récurrents (D. D Warren, Tessa Leoni).

Trois de ses romans ont été présentés sur Culture-Tops :
Famille parfaite
Lumière noire
A même la peau
Ces deux dernières chroniques étant signées d'Anne Marie Joire-Noulens

 

LA LECTRICE 
Colette Sodoyez, 1er prix au Conservatoire Royal de Bruxelles, section Art Dramatique (1996) s’est distinguée dans toutes les formes de son art, de la télévision au doublage sans oublier le théâtre et le cinéma. Elle met également son talent au service du livre audio notamment pour Audiolib et avec les romans de Lisa Gardner.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir

Livres audio
1991
De
FRANCK THILLIEZ