Au-delà de la mer

Deux naufragés dans l’immensité de l’océan Pacifique. Un huis-clos fascinant.
De
PAUL LYNCH
Editions Albin Michel
Août 2021
Traduction : Marina Boraso
240 pages
19,90 €
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Alors qu’une tempête est annoncée, Bolivar, un pêcheur sud-américain, convainc le jeune Hector de partir en mer avec lui. 

Seuls au milieu de l’océan, ils affrontent les éléments déchaînés. 

Pour nos deux naufragés, d'abord la résistance s'impose, et, rapidement leurs chemins se séparent. L'un est un lutteur, l'autre sombrera rapidement dans un « moi » qui se recroqueville dans le refus, le mysticisme et l'abandon.

Cette épreuve est un révélateur comportemental avec en filigrane les changements d'humeur comme la générosité et l'égoïsme ou la haine, le courage et la lâcheté.

Entre volonté farouche de survie et désespoir, l'homme a-t-il vraiment le choix de sa destinée ?

Points forts

- Écrit avec la puissance de ce style qu'on pourrait qualifier d' Irlandais, Paul Lynch conjugue la  force d'écriture de Conrad et la douceur de Monfreid qui nous emportent dans de grands moments d'introversion dont sont victimes nos deux marins croqués par la tempête. Le style est d'une précision admirable «  Sur la mer obscure, une lueur lointaine. Un navire qui passe, inatteignable.»

- Le jeu complexe des carences alimentaires, des hallucinations, des angoisses et de l'espoir sont analysés par Lynch sans complaisance ni grandiloquence.

Quelques réserves

Je les cherche encore.

Encore un mot...

Ce magnifique roman, une histoire d' hommes poussés par la fatalité dans leurs derniers retranchements, aurait pu s'intituler : Au-delà de soi-même.

Tous les marins ont vécu le naufrage, en vrai, dans leurs craintes, dans leurs fantasmes ou dans leurs cauchemars.

Une phrase

- “ Seul un homme libéré des exigences du corps peut comprendre le sens du mot liberté.”

et 

 - “ Ils sautent et gesticulent et poussent d'une voix cassée des cris de joie. A présent ils distinguent la masse des conteneurs colorés sur le pont du grand bâtiment empilés sur sept niveaux. Bolivar observe la passerelle, plusieurs dizaines de mètres au-dessus de l'océan. Personne en vue......”

L'auteur

Paul Lynch, né en 1977, était journaliste à Limerick et maintenant il est écrivain à Dublin. Il est l’auteur de 4 romans, tous 4 sont édités chez Albin Michel :

 - Un ciel rouge le matin, son premier roman, 2014, 

 - La neige noire, 2015. Prix libr'à nous

 - Grâce, 2017, élu le meilleur roman en Irlande avec le Prix des Ambassadeurs et de la Francophonie.

 - Au-delà de la mer, qualifié par le Wall Street Journal de “livre fascinant''.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.