Comme elle l'imagine

Réseaux sociaux: la nouvelle donne amoureuse. Bien vu.
De
Stéphanie Dupays
Ed. Mercure de France. 16€
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par

Thème

Une jeune professeure de français découvre Facebook et noue une relation amoureuse par réseaux sociaux interposés. 

Points forts

  • Un roman truffé de références littéraires.
  • Une exploration à la fois intemporelle et 2.0 du sentiment amoureux
  • Un style simple et élégant, comme une tasse de thé portée aux lèvres.

Quelques réserves

  • La jaquette chick-litt ne rend pas grâce au roman.

Encore un mot...

Un roman simple, littéraire et élégant qui explore l'impact des outils de communication modernes sur les affres de l'amour.

Une phrase

Ou plutôt deux:

  • «  Swan (Proust) serait devenu fou sur Messenger. Lui qui interprétait le moindre signe, qui trouvait dans chaque geste ou chaque mot de quoi nourrir sa jalousie, aurait trouvé un réservoir inépuisable de souffrance. »
  • « Laure boucla dans les temps sa communication au colloque de Budapest et renoua avec un autre exercice  : le pastiche. Elle publia sur le réseau "Le voyage que fit Pantagruel en l'isle Faisse-Bocque", un court récit racontant l'arrivée du héros rabelaisien qui, croyant avoir trouvé l'Atlantide, se retrouvait chez un peuple insulaire se repaissant de pouces bleus en enfantant sans copulation charnelle, par échange de cœurs rouges. Mais attaqué par le monstre Datamailleningue contre lequel dards, arque-buses, boulets de pierre et flèches carrées étaient impuissants, il fuyait dans une autre île où il donnait un banquet regorgeant de victuailles. »

L'auteur

Normalienne, Stéphanie Dupays travaille à l'Inspection Générale des Affaires Sociales. "Comme elle l'imagine" est son deuxième roman.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.