La maison du lac

De
Hannah Richell
Editions Belfond
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Lu / Vu par Culture-Tops

Thème

Lila reçoit un paquet déposé sur le pas de sa porte. A l’intérieur, un plan et la clé d’un cottage abandonné près d’un lac. Ce legs d’un parent inconnu, tombe à pic, juste au moment où elle traverse une tragédie familiale qui n’arrive pas à cicatriser. Pour prendre du recul, elle décide d’aller y habiter quelques temps pour la retaper mais surtout pour s’éloigner de la ville et de son mari. Alors qu’elle prend possession des lieux, Lila découvre peu à peu l’histoire de ses anciens occupants, cinq étudiants venus vivre ici clandestinement en 1980. De lourds secrets sommeillent dans cette maison très isolée…

Points forts

- Un suspens qui ne fait que croître jusqu’à la 405 ème page. - Autant la psychologie de chaque personnage que les tensions de la vie en communauté sont toutes deux très bien analysées. - De très belles descriptions de la nature et de son changement au fil des saisons.

Quelques réserves

S'il faut vraiment en trouver: - Dommage que l’auteur n’utilise que le présent. - Sa plume est efficace mais manque parfois de relief.

Encore un mot...

Un univers dans lequel on entre très vite et dont on ne ressort qu’à la dernière page. Une ambiance pesante qui vous met un peu mal à l’aise au début mais à laquelle on s’habitue rapidement, tant on sent le drame couver et l’envie nous tenailler de le voir éclater. Les personnages sont très bien campés et c’est ce qui fait toute la force de ce roman. La tension psychologique monte progressivement comme dans un thriller.

Tweet

Des personnages très vrais et du suspens.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir